Actualités
|
Publié le 15 Février 2012

L’UEJF porte plainte contre des membres du GUD.

Des militants de l’UEJF ont été insultés et traités de « pédés » par des militants du GUD aujourd’hui à l’université Lyon III lors des élections étudiantes.

Parmi eux, Alexandre Gabriac, Conseiller régional Rhône Alpes, exclu du FN pour avoir fait un salut nazi

L’UEJF dénonce le retour massif du GUD à Lyon. Une quinzaine de militants  du GUD ont tracté aujourd’hui devant l’université Lyon III. Parmi eux, Alexandre Gabriac, Conseiller régional Rhône Alpes, exclu du FN pour avoir fait un salut nazi, est venu tracter devant l’université le 14 février 2012, jour d’élections universitaires. Rappelons que  le GUD, groupuscule d’extrême-droite, est un mouvement raciste, antisémite et xénophobe. A la rentrée 2011, sa cellule parisienne distribuait devant l’université Assas des tracts où l’on pouvait lire : «L’Arabe, son chameau, son analphabétisme, et sa mentalité de soumis famélique». Cet après-midi, quelques minutes après le départ des militants du GUD, une dizaine de personnes cagoulées sont entrées dans l’université et ont frappé plusieurs étudiants. Deux étudiants ont porté plainte contre X. Pour Jonathan Hayoun, Président de l’UEJF : « Le retour du GUD à Lyon et Assas marque un retour des propos et des actes violents de l’extrême-droite dans l’enceinte de l’université. Les pouvoirs publics doivent intervenir au plus vite pour protéger l’université contre le retour de cette officine raciste et antisémite. »

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.