Marc Knobel's picture
Marc Knobel
Historien. Directeur des Etudes au CRIF

Ancien professeur d’histoire-géographie, Marc Knobel a été attaché de recherches au centre Simon Wiesenthal à Paris. Il a été également vice-président de la LICRA et membre de l’Observatoire sur l’antisémitisme. Il est actuellement chercheur au Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) et Ancien professeur d’histoire-géographie, Marc Knobel a été attaché de recherches au centre Simon Wiesenthal à Paris. Il a été également vice-président de la LICRA et membre de l’Observatoire sur l’antisémitisme. Il est actuellement chercheur au Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) et Directeur des Études au CRIF. Par ailleurs, rapporteur à la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme, il remet tous les ans une étude sur le racisme sur l’Internet, publiée dans le rapport annuel de la CNCDH sur le racisme, l'antisémitisme, rapport remis au Premier ministre. Il est également membre de la Commission de lutte contre l’antisémitisme et de dialogue interculturel à la Fondation pour la Mémoire de la Shoah (FMS) et membre du Conseil scientifique de la Délégation Interministérielle de Lutte contre l’Antisémitisme et le Racisme (DILCRA). Enfin, il est président de l’association J’Accuse, qui lutte contre le racisme et l'antisémitisme sur le Net.

C'est ainsi qu'en 2000 : avec la LICRA et l’UEJF, Marc Knobel engage une action judiciaire contre le portail américain Yahoo parce que l’on y vendait des objets nazis. Ils obtiennent finalement gain de cause en 2001. En 2001 : Création avec les avocats Stéphane Lilti et Me Richard Sebban de l’association « J’Accuse », dont l’objet statutaire est de lutter contre le négationnisme, l’antisémitisme et le racisme sur l’Internet. De 2001 à 2011, Marc Knobel mène d’autres combats judiciaires contre des sites islamistes, négationnistes (Front 14 et le site de l’AAARGH) et contre les fournisseurs d’accès sur Internet (FAI) pour leur demander de filtrer l’accès à ce site ; des sites néonazis, des librairies d’extrême droite (OGMIOS, l’Aencre) ... En septembre 2002, en juin 2005, en 2007, 2008, 2009, 2010, Marc Knobel participe à des formations sur « Internet et les atteintes à la dignité humaine » devant des magistrats français et étrangers à l’École nationale de la magistrature (ENM), à Paris.

Il est l’auteur de très nombreux rapports, ouvrages, articles sur les thèmes et activités qui portent sur ses domaines de recherches respectifs : racisme et xénophobie ; antisémitisme et antisionisme ; négationnisme, nazisme et néonazisme ; islamisme, fondamentalisme, terrorisme et Internet et les nouvelles technologies. Il publie régulièrement des tribunes dans le Huffington post, la Revue civique, Trop libre (Fondapol), le cercle de la LICRA, réfléchir les droits de l'Homme, Times of Israël...

Il publie en mai 2012 : L’Internet de la haine. Racistes, antisémites, néonazis, intégristes, islamistes, terroristes et homophobes à l’assaut du Web (Paris, Berg International Éditeurs, 185 pages). Il publie en janvier 2013, Haine et violences antisémites. Une rétrospective 2000-2013, (Paris, Berg international éditeurs, 350 pages). Il publie en novembre 2015, L’Indifférence à la haine, racisme et antisémitisme. Un recueil de texte (Paris, Berg International Éditeurs, 165 pages).

Les billets de l'auteur

La première djihadiste française capturée à Mossoul par les forces irakiennes en juillet 2017, Mélina Boughedir, a été condamnée, lundi 19 février, à sept mois de prison pour l’entrée illégale en Irak. La cour pénale de Bagdad a ordonné la remise en liberté et l’expulsion en France de la jeune femme de 27 ans, sa peine étant couverte par sa détention préventive, rapporte Le Monde du 19 février. Qui sont ces femmes désintégrées, déstructurées et aveuglées par la propagande développée par les djihadistes et qui ont été des proies faciles. C'est ainsi qu'elles se sont déshumanisées et ont participé à cette orgie barbare et moyenâgeuse qu’est le djihadisme.

Il est des livres, comme une sève puissante, comme un volcan en éruption, comme le monde à portée de la main, comme la vie, qui remue de l’intérieur, qui secoue de l’intérieur et qui donne majestueusement à donner. Il est des livres que l'on veut lire et que l'on doit lire absolument.

 

De ce 9 janvier 2015, nous voulons retenir une autre image, cette belle image. Celle de Lassana Bathily.

Roger Pinto, sa femme et son fils ont été séquestrés, violentés et détroussés dans la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 septembre à leur domicile de Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis), "une agression antisémite" condamnée dimanche par le CRIF et le ministre de l'Intérieur. Une première ?

Sarah Halimi, une retraitée a été battue à mort à Paris, le 4 avril 2017 et son calvaire a duré plus d'une heure. Et, il s'agit bien d'un meurtre antisémite.

Johnny est malade. Oui, le grand Johnny. Lundi, la fille de Johnny Hallyday avait annoncé que son père souffrait d'un cancer avant de crier au piratage de son compte. Ce mercredi soir, c'est finalement le chanteur lui-même qui prend soin d'envoyer un mot sur Twitter pour rassurer ces fans. Si on lui a dépisté « des cellules cancéreuses » pour lesquelles il est « traité », il assure être confiant sur son suivi. "Mes jours ne sont pas aujourd'hui en danger, rappelle L’Express du 9 mars.

Cela paraîtra peut-être étrange à certains de mes lecteurs, mais j’aime Johnny, j’aime son timbre de voix, j’aime aussi certaines de ces chansons, je suis presque, presque un fan.

« Juif, et fier de l’être »

25 January 2017
Catégorie : Antisémitisme

Billet d'humeur par Marc Knobel

Je suis intervenu aux deux conférences internationales sur l’antisémitisme organisées la semaine dernière à Paris.

Pages

This week most read articles

Our social networks live

Your application has been taken into account.
Thank you for your interest.