Tribune
|
Published on 15 February 2013

Question écrite au Ministre des Affaires étrangères et européennes

 

Par Claude Goasguen

 

M. Claude Goasguen attire l'attention de M. le ministre des Affaires étrangères sur les conclusions de l’enquête sur l’attentat de Burgas.

 

En juillet dernier, sur le parking de l’aéroport de Burgas, un groupe de touristes majoritairement israéliens a été pris pour cible d’un attentat suicide, qui a profondément choqué l’opinion. Pour la 1ère fois, un attentat suicide portant la signature du Hezbollah était perpétré sur le sol européen. Les autorités bulgares, qui viennent de terminer leur enquête, ont livré leurs conclusions aux membres du Conseil de sécurité de l’ONU : le Hezbollah est bien responsable de cet attentat, les éléments de preuve sont accablants.

 

La communauté internationale doit donc réagir fortement. Les États-Unis et Israël invitent vivement l’Union européenne à aller au bout de sa démarche d’inscription sur la liste européenne des organisations terroristes du Hezbollah. Cette procédure nécessite l’aval des 27, et la France ne peut pas se permettre de s’abstenir. Un rôle de leader s’impose aux côtés de l’Allemagne et de la Grande-Bretagne. La réunion des ministres des Affaires étrangères européens du 18 février est l’occasion parfaite pour que la France soutienne cette sanction, qui aurait dû s’imposer depuis de nombreuses années.

 

C'est pourquoi il souhaiterait avoir la confirmation de l'engagement du gouvernement français dans le lancement de la procédure d’inscription du Hezbollah sur la liste européenne des organisations terroristes.

Claude Goasguen

Président du groupe parlementaire d'amitié France-Israël

Your application has been taken into account.
Thank you for your interest.