Gil Taïeb

Vice Président du CRIF

#BlogDuCrif - Les nouveaux antisémites

05 February 2018 | 271 vue(s)
Catégorie(s) :
Antisémitisme

"Les juges d’instruction viennent enfin de rendre leur décision dans le meurtre barbare de Sarah Halimi, dans une ordonnance rendue le 12 juillet dernier. Elles estiment qu’il existe des "raisons plausibles" de penser que le discernement du suspect était "aboli" au moment des faits. Si elle est sans surprise, cette décision reste difficilement justifiable."

Ma réaction après l'annonce du report du vote de l'Assemblée nationale pour l'adoption de la définition de l'antisémitisme de l'IHRA. L'Assemblée nationale a également annoncé qu'avant d'être examinée, la proposition de résolution serait réécrite.

Dans cette éditorial, je m'exprime sur la décision du parquet de Paris de s'opposer à l'incarcération d'Alain Soral. Une décision que je juge inacceptable.

Le 34ème Dîner du Crif a eu lieu mercredi 20 février 2019

Pages

L’actualité récente nous montre combien l’antisémitisme est toujours vivant.

Un magasin tagué à Créteil, une fillette de 15 ans agressé et un enfant de 8 ans molesté à Sarcelles. Et en Pologne, une loi négationniste a été votée.

Le temps passe mais rien n’a changé. Depuis quelques années, nous assistons en France à une recrudescence de l’antisémitisme.

Certains parlent d’un nouvel antisémitisme et je pense qu’ils se trompent. 

L’antisémitisme est et demeure le même avec sa violence, sa haine et sa détestation viscérale du juif.

À celui toujours vivant et abject de la vermine d’extrême droite, se sont ajoutés celui d’une extrême gauche qui l’habille aux couleurs de l’antisionisme et celui d’une idéologie nazislamiste   qui n’a rien à envier à la vieille idéologie nazie.

À la peste brune, s’est ajoutée la peste verte auréolée et soutenue par le rouge sang d’une extrême gauche s’accrochant à une cause palestinienne qui lui permet d’exister.

Sournoisement, depuis quelques décennies, une frange de la société française s’est laissée manipuler et envahir par cette idéologie islamiste qui a germé dans certains territoires perdus de nos villes et nos banlieues.

Suivant des chemins indépendants, prenant source dans divers couches de notre population, les enfants de Maurras, Céline, Soral et du FN, se sont, au fur et à mesure, rapprochés de ceux des Frères musulmans, de Tariq Ramadan, de M’bala M’bala et même des Insoumis.

Leur cause commune : le chaos. Leur arme : la haine.

Les premiers poursuivant leur haine traditionnelle et fantasmagorique du Juif et les autres diffusant leur détestation du mécréant, du non croyant et du Sioniste. Bien conseillés par des théoriciens tiers-mondistes formés à l’école stalinienne, les nouveaux antisémites s’expriment en brûlant des drapeaux d’Israël, en hurlant à l’apartheid, en appelant au boycot et en attaquant des enfants juifs, fantasmant se battre contre des soldats d’Israël.

Depuis des années déjà des voyants rouges se sont allumés mais le courage a manqué à nos responsables.

Ils savaient mais n’ont pas agi ! Enfermés derrière l’idéologie dépassée du « pas d’amalgame » ! Ils sont coupables vis-à-vis des victimes du terrorisme nazislamique. Ils sont coupables vis-à-vis des centaines de milliers de musulmans qui refusent d’être assimilés à ces assassins. Ils sont coupables vis-à-vis de tous les Français de toutes origines qui ont été et seront malheureusement frappés par les attentats. Ils sont coupables vis-à-vis des juifs de France qui n’accepteront plus jamais d’être les boucs émissaires.

La France est un grand pays où il fait si bon vivre mais un nuage sombre coloré du Brun du fascisme et du Vert du nazislamisme commence à gagner du terrain.

Cette ombre maléfique est destructible !

il faut pour cela l’identifier, la désigner sans crainte et la combattre afin que seuls, le bleu, le blanc et le rouge du drapeau, symbole de la liberté de l’égalité de la fraternité, brillent au-dessus de nos maisons.

Pour nous Juifs Français , nous revendiquons le droit et la fierté de porter ce drapeau tricolore haut et fort et également le droit de porter avec fierté et amour celui bleu et blanc de l’Etat juif d’Israel.

Gil Taieb

Your application has been taken into account.
Thank you for your interest.