News
|
Published on 5 March 2018

#CrifEnRegion - Israël a offert un olivier à la ville de Lyon

Lors de sa première visite officielle à Lyon, le 28 janvier 2016, Me Aliza Bin-Noun, Ambassadrice d’Israël en France, avait offert à la ville de Lyon, un olivier.

Lors de sa première visite officielle à Lyon, le 28 janvier 2016, le jour du diner annuel du Crif Auvergne Rhône Alpes, dont elle était l’invitée d’honneur, Me Aliza Bin-Noun, Ambassadrice d’Israël en France, avait offert à la ville de Lyon, un olivier. En concertation avec les autorités municipales, le Crif Rhône-Alpes a oeuvré pour trouver le meilleur emplacement pour ce symbole fort de l’amitié entre Lyon et l’Etat d’Israël.

Les jardins suspendus des Musées Gadagne, dans le Vieux-Lyon, ont été finalement choisis et c’est le jeudi 1 Mars 2018 (jour de Pourim) que le Maire de Lyon, Georges Képénékian et l’Ambassadrice d’Israël Aliza Bin-Noun se sont retrouvés au pied de l’olivier pour dévoiler officiellement la plaque conçue pour l’évènement et mentionnant le « témoignage d’amitié entre la France et Israël ».

Devant la Présidente du Crif Nicole Bornstein, le Consul d’Allemagne, le Grand Rabbin Richard Wertenschlag, des présidents d’associations, et de nombreux amis, le Maire de Lyon a pris la parole pour rappeler le passé d’accueil de Lyon, pour les Juifs notamment, pendant la seconde guerre mondiale. Devant l’olivier, «un arbre sacré pour les trois religions du Livre », et après avoir rappelé le jumelage de Lyon et Beer-Sheva, il a évoqué l’année 2018, riche en partenariats culturels entre la France et Israël, en observant que « la Culture permet la rencontre et le dialogue et peut être un facteur de paix »

L’Ambassadrice d’Israël a tenu à citer l’ancien Maire de Lyon et actuel Ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, un « authentique ami d’Israël ». et a évoqué les liens indéfectibles unissant Lyon à Israël et s’est réjouie de cette année croisée qui, de « juin à novembre 2018 mettra en avant des évènements scientifiques , éducatifs, culturels et technologiques ». Rappelant le 70e anniversaire de l’Etat d’Israël, elle a indiqué que « le combat contre l’antisémitisme et l’anti-sionisme doit continuer pour que la paix puisse devenir possible »

Our social networks live

Your application has been taken into account.
Thank you for your interest.