Jean Pierre Allali

Membre du Bureau Exécutif du CRIF, Jean-Pierre Allali préside la Commission des Relations avec les Syndicats, les ONG et le Monde Associatif.

Lectures de Jean Pierre Allali - Les perles du Midrach, de Francis Weill

09 March 2018 | 186 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Mon discours à la cérémonie d'hommage aux Juifs engagés volontaires qui s'est tenue le 15 octobre 2017 au cimétière de Bagneux.

Dans ce courrier, j'ai félicité Audrey Azoulay pour son élection. J'ai également attiré son attention sur les positions récentes de l'Unesco sur Jérusalem et commente les relations passées de l'organisation avec le Crif.

Mardi 10 octobre 2017, j'ai été reçu par le Ministre de l'Europe et des Affaires étrangères pour un long tour d'horizon.

Invité's picture
#BlogDuCrif - Devoir de mémoire
|
20 September 2017
Catégorie : France

Il y a 76 ans, le 15 décembre 1941, 69 hommes ont été fusillés au Fort du Mont Valérien à Suresnes, dans les Hauts de Seine par les autorités d’occupations allemandes. Ces hommes, français et étrangers, furent arrêtés par les forces de polices françaises de la Préfecture de police du département de la Seine (à l’époque).

Je vais vous raconter l’histoire de Moritz Singer, mon oncle, le frère de ma mère, un de ces fusillés.

En 2017, Roger Pinto, sa femme et son fils ont été séquestrés, violentés et détroussés à leur domicile de Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis), "une agression antisémite" condamnée par le Crif et le ministre de l'Intérieur. Une première ?

"Je m’en vais vous mander la chose la plus étonnante, la plus surprenante, la plus merveilleuse, la plus miraculeuse, la plus triomphante, la plus étourdissante, la plus inouïe…"
 

 

"The strength of a Nation always lies in the the way it looks at its History and and its ability to teach it to future generations".

 

"La force d’une Nation réside toujours dans le regard qu’elle sait porter sur son histoire et sa capacité à l’enseigner aux générations suivantes."

 

En juin 2017, quelques mois après l'assassinat de Sarah Halimi, Francis Kalifat, Président du Crif, publiait cette tribune en hommage à Sarah Halimi, devenue le triste symbole de l'antisémitisme qui tue. 

Pages

 Les perles du Midrach, deFrancis Weill

Ancien professeur de médecine, pionnier de l’échographie, Francis Weill, qui a longtemps représenté le Crif à Besançon, s’est lancé, depuis quelques années, dans un travail d’écriture érudit, essentiellement consacré aux textes fondamentaux des trois religions monothéistes : judaïsme, chrétienté et islam.

Dans son dernier livre, il  décortique avec sa passion et sa fougue habituelle, les paraboles de ce que l’on appelle le Midrach, véritables perles de sagesse.

Des caractères différents distinguent le texte original (en gras) du commentaire de l’auteur. Les thèmes sont aussi variés qu’intéressants : fallait-il créer l’homme ?, les anges, le couple, la biodiversité, l’homosexualité, la téchouva, forme juive du repentir, les animaux, l’avortement, la contraception, le mariage, la paix et la guerre, la prière, la vie et la mort, la fraternité…

L’auteur rappelle, à plusieurs reprises, que la langue hébraïque est construite à partir de racines trilitères, ce qui permet, parfois, des jeux de mots bien à propos.

Il n’hésite pas, à l’occasion, de manier l’humour, ce qui permet d’alléger une étude souvent difficile. Ainsi, à propos du séjour des Hébreux dans le désert et de leurs regrets d’avoir quitté la bonne chère d’Egypte : « Des Français soumis aux rigueurs du désert eussent sans doute été encore bien plus véhéments ! Où eut été leur vin, leur baguette et leur steak-frites ? »

Un travail intéressant qui donne à réfléchir.

Jean-Pierre Allali

 

(*) Editions L’Harmattan. Janvier 2018. 210 pages. 21,50 euros

 

Your application has been taken into account.
Thank you for your interest.