Read in the news
|
Published on 28 September 2018

France - Prêche de Mohamed Tataï : le Crif Toulouse va se constituer partie civile

Prenant acte de l'ouverture d'une information judiciaire par le procureur de Toulouse, Franck Touboul, président du Crif Toulouse-Midi-Pyrénées, a annoncé l'intention du Conseil représentatif des institutions juives de la région de se constituer partie civile.

Publié le 26 septembre dans La Depeche

«Depuis que la vidéo de ce prêche prononcé en décembre 2017 a été diffusée au début de l'été, et que son contenu a été authentifié par plusieurs traductions certifiées, j'ai toujours considéré qu'il était du rôle de l'Etat et de la justice de veiller à ce que les cultes se pratiquent dans le respect républicain. C'est à présent chose faite, et nous pouvons nous constituer partie civile. Je pense que la Licra devrait nous rejoindre dans les prochains jours», a déclaré Franck Touboul.

«Un hadith invoqué par Merah et Ben Laden»

Le président du CRIF veut remettre le prêche prononcé fin 2017 par Mohamed TataÏ, et qui fait l'objet d'une enquête pour «provocation à la haine», dans son contexte de l'époque. «Souvenez-vous : le 6 décembre 2017, Donald Trump a reconnu Jérusalem comme capitale d'Israël», indique Franck Touboul. «C'est forcément à dessein que le prêcheur toulousain a exhumé cet hadith très ancien et auquel ne se réfèrent aujourd'hui que les islamistes les plus radicaux. Avant Mohamed Tataï, ce texte avait par exemple été cité par Mohamed Merah et Oussama Ben Laden. Il figure aussi dans la charte du Hamas», précise le représentant de la communauté juive de Toulouse.

«J'attends une réaction des autres communautés»

Il rappelle aussi que «depuis des années, je participe à Toulouse aux activités du Conseil de la fraternité et au dialogue interreligieux qui rassemblaient les cultes judaïque, musulman, catholique et protestant. Je suis surpris par leur silence. Sans réaction officielle de leur part, je me retirerai de ces instances», a averti Franck Touboul.

Your application has been taken into account.
Thank you for your interest.