Gil Taïeb

Vice Président du CRIF

Blog du Crif - Bienvenue à Tel Aviv, en Israël !

04 February 2019 | 34 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Pages

Actualité

L’Amitié judéo-chrétienne de France - dont plusieurs militants du Crif sont membres du Comité Directeur - a tenu dimanche 29 janvier son Conseil national, l’occasion pour nous de donner quelques nouvelles du front du dialogue.

Je me suis exprimé sur les enjeux de l'élection présidentielle pour la communauté juive française.

Un livre de Victoria Klem

Suite au vote le 16 décembre 2016 du conseil municipal de Clermont-Ferrand au vœu présenté par les groupes communistes, Front de gauche et Europe écologie, vœu relatif au boycott des produits israéliens fabriqués dans « les territoires palestiniens occupés », le Maire de Clermont-Ferrand a fait paraître dans le journal local la Montagne un communiqué. La présidente du CRIF Auvergne-Rhône- Alpes lui répond…

Au lendemain des déclarations du ministre israélien de la défense, lundi 26 décembre, qualifiant la conférence de paix sur le Proche-Orient qui doit se tenir prochainement à Paris de nouveau « procès Dreyfus », le Crif a condamné des propos « maladroits ».

 
 
 

J'ai répondu aux questions d'Olivier Lerner dimanche 4 décembre lors de notre Convention Nationale

Halte à la discrimination d'Israel, le CRIF proteste suite à la décision d'étiqueter les produits israeliens. 

Suite à l'annonce de l'adoption de la directive de l'E.U sur l'étiquetage des produits israéliens le Crif a réagit à travers un communiqué, j'ai voulu dénoncer la décision française et l'obessession israelienne.

J'ai répondu aux questions de Sputnik news.

« Si on parlait de la France ? Français, juifs et citoyens » : c’est le thème de la 7e Convention nationale du Crif le dimanche 4 décembre au Palais des Congrès de Paris.

C’est une étonnante indifférence qui entoure la mise en lambeaux de la ville d’Alep en Syrie.

Donald Trump est un excentrique narcissique qui au cours de sa campagne électorale a fait du mensonge une arme redoutable.

Pages

Il est rare que je sois amené à m’exprimer sur le concours de l’Eurovision.
Comme beaucoup, je suis occasionnellement l’événement en espérant quand même voir la France ou Israël l’emporter C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai apprécié le bon résultat obtenu par Amir il y a deux ans et la victoire l’an dernier de la chanteuse israélienne, ô combien originale, Neta.

Cette année, c’est avec bonheur que je m’apprêtais à suivre en mai prochain la compétition en direct de Tel-Aviv. Une première, car bien qu’ayant remporté ce concours à plusieurs reprises, ce sera la première fois, qu’Israël organisera ce rendez-vous international suivi par des centaines de millions de téléspectateurs. Après une petite polémique quant au choix de la ville, c’est à Tel-Aviv qu’elle aura lieu.
Tout aurait dû se dérouler simplement ! 
Mais, car il y a toujours un Mais dès qu’il s’agit d’Israël ! 

Rien ne peut se passer sans voir surgir tous les charognards haineux anti sionistes antisémites montrer les dents.
Après les appels au boycott, nous avons vu se multiplier les attaques contre les concurrents lors de la sélection de la chanson qui allait représenter la France à Tel Aviv. Que n’avons nous pas entendu et lu contre la chanteuse Chimène Badie, insultée, menacée pour avoir exprimer son envie et sa joie de se rendre à Tel Aviv pour représenter la France ?
Que n’avons-nous pas lu, entendu après la victoire du jeune Bilal Hassani !
Tout d’abord un déferlement de haine homophobe sur Internet.
Puis, à cette haine s’est ajouté l’anti sionisme viscéral des ennemis de l’Etat juif ! 
Et ces derniers jours, les Lettres Ouvertes des mouvements LGBT et ActUp sommant le jeune Bilal de boycotter Israël !!! Ces organisations, se disant représentatives et en théorie, à la pointe du combat pour la tolérance, ont montré une nouvelle face de leur visage. 
Celle du sectarisme, de l’intolérance et de la manipulation par le mensonge.
Elles ont ouvertement appelé au boycott, osant parler d’état d’apartheid et de PinkWashing. Soulignons le courage du jeune Bilal refusant de transformer l’Eurovision en tribune politique et bien décidé à poursuivre son Rêve. 
Comment ces organisations peuvent-elles à ce point mentir ?
Comment peuvent-elles rester muettes et aveugles aux drames que vivent les homosexuels dans tous les pays voisins d’Israel ?
Comment peuvent-ils rester insensibles face au sort qui leur est réservé dans les territoires palestiniens et à Gaza ?
Pas un mot, alors qu’ils sont pendus en place publique en Iran !
Le même silence complice lorsque les homosexuels sont emprisonnés, torturés, forcés au suicide ou carrément jetés dans le vide depuis les toits des maisons ?
À cette aberration, je ne trouve qu’une seule explication : ces mouvements sont aujourd’hui noyautés et infestés par les propagandistes d’extrême gauche nourris du nouvel antisémitisme qu’est l’anti sionisme.
Par leurs mensonges et leurs silences, ces organisations prennent le parti des bourreaux et trahissent les victimes.
LGBT et ActUp devront rendre des comptes. La grande majorité de la communauté homosexuelle silencieuse devra s’exprimer et se désolidariser de ces déclarations mensongères. 
Tous savent combien Israël est un pays libre. 

L’Eurovision 2019 ne sera pas une édition comme les autres, elle sera :  Passion, Liberté, Beauté, Fraternité et une grande réussite. 
Elle sera israélienne !
Au soir et au lendemain de ce qui sera une grande fête, les déclarations et écrits des LGBT et ActUp seront rangés dans la poubelle de l’Histoire.
Mais, elles resteront des tâches indélébiles pour ces organisations aigries.

D’avance bienvenue en Israël à tous les participants, artistes ou spectateurs qui auront le bonheur d’y assister et que le meilleur gagne !

Gil Taieb 

- Les billets de blog du Crif n'engagent que leurs auteurs -

 

Your application has been taken into account.
Thank you for your interest.