Jean Pierre Allali

Membre du Bureau Exécutif du CRIF, Jean-Pierre Allali préside la Commission des Relations avec les Syndicats, les ONG et le Monde Associatif.

Lecture de Jean-Pierre Allali - Le trésor de Djerba

06 March 2019 | 167 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Les jolies colonies de vacances... Il fait beau, il fait chaud, ça sent vraiment les vacances ! Cette semaine, nous vous proposons une série d'articles sur les mouvements de jeunesse juifs en France ! Aujourd'hui, découvrez le parcours d'une ancienne E.I. !

Bienvenue sur le blog La Chronique (pas tès casher) de Raphaela ! Sur ce blog, Raphaela vous propose ses billets d'humeur sur tout ce qui l'entoure, l'émeut, la touche, la fait rire et la révolte. Et elle a des choses à vous dire...

 

Dans le cadre du match de foot qui doit opposer le RC Strasbourg au Maccabi Haïfa FC, le Préfet de la Région Grand-Est a publié ce matin un arrêté inquiétant et profondément dérangeant. Je me suis entretenu avec le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l'Intérieur, et avec le Directeur de Cabinet du Préfet du Bas-Rhin. Un nouvel arrêté devrait être publié, supprimant notamment l'interdiction des drapeaux nationaux et des signes de soutien aux deux équipes.

"Les juges d’instruction viennent enfin de rendre leur décision dans le meurtre barbare de Sarah Halimi, dans une ordonnance rendue le 12 juillet dernier. Elles estiment qu’il existe des "raisons plausibles" de penser que le discernement du suspect était "aboli" au moment des faits. Si elle est sans surprise, cette décision reste difficilement justifiable."

Ma réaction après l'annonce du report du vote de l'Assemblée nationale pour l'adoption de la définition de l'antisémitisme de l'IHRA. L'Assemblée nationale a également annoncé qu'avant d'être examinée, la proposition de résolution serait réécrite.

Découvrez ma lecture du livre de Ginette Kolinka, "Retour à Birkenau".

Pages

Actualité

Dans le cadre du match de foot qui doit opposer le RC Strasbourg au Maccabi Haïfa FC, le Préfet de la Région Grand-Est a publié ce matin un arrêté inquiétant et profondément dérangeant. Je me suis entretenu avec le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l'Intérieur, et avec le Directeur de Cabinet du Préfet du Bas-Rhin. Un nouvel arrêté devrait être publié, supprimant notamment l'interdiction des drapeaux nationaux et des signes de soutien aux deux équipes.

"Les juges d’instruction viennent enfin de rendre leur décision dans le meurtre barbare de Sarah Halimi, dans une ordonnance rendue le 12 juillet dernier. Elles estiment qu’il existe des "raisons plausibles" de penser que le discernement du suspect était "aboli" au moment des faits. Si elle est sans surprise, cette décision reste difficilement justifiable."

Ma réaction après l'annonce du report du vote de l'Assemblée nationale pour l'adoption de la définition de l'antisémitisme de l'IHRA. L'Assemblée nationale a également annoncé qu'avant d'être examinée, la proposition de résolution serait réécrite.

Dans cette éditorial, je m'exprime sur la décision du parquet de Paris de s'opposer à l'incarcération d'Alain Soral. Une décision que je juge inacceptable.

Bienvenue sur le blog La Chronique (pas tès casher) de Raphaela ! Sur ce blog, Raphaela vous propose ses billets d'humeur sur tout ce qui l'entoure, l'émeut, la touche, la fait rire et la révolte. Et elle a des choses à vous dire...

Bienvenue sur le blog La Chronique (pas tès casher) de Raphaela ! Sur ce blog, Raphaela vous propose ses billets d'humeur sur tout ce qui l'entoure, l'émeut, la touche, la fait rire et la révolte. Et elle a des choses à vous dire...

Pages

Opinion

Les jolies colonies de vacances... Il fait beau, il fait chaud, ça sent vraiment les vacances ! Cette semaine, nous vous proposons une série d'articles sur les mouvements de jeunesse juifs en France ! Aujourd'hui, découvrez le parcours d'une ancienne E.I. !

Bienvenue sur le blog La Chronique (pas tès casher) de Raphaela ! Sur ce blog, Raphaela vous propose ses billets d'humeur sur tout ce qui l'entoure, l'émeut, la touche, la fait rire et la révolte. Et elle a des choses à vous dire...

 

Découvrez ma lecture du livre de Ginette Kolinka, "Retour à Birkenau".

Bienvenue sur le blog La Chronique (pas tès casher) de Raphaela ! Sur ce blog, Raphaela vous propose ses billets d'humeur sur tout ce qui l'entoure, l'émeut, la touche, la fait rire et la révolte. Et elle a des choses à vous dire...

Pages

Le trésor de Djerba. La persécution des Juifs de Tunisie  sous l’Occupation nazie (*)

Décidemment, la BD ne recule devant rien ! Il y a peu, nous manifestions ici même notre étonnement et notre plaisir de voir le personnage de Theodor Herzl devenir un héros de bande dessinée (1). Et voici que la bande dessinée s’empare d’un tout autre sujet, particulièrement douloureux : l’Occupation de la Tunisie par les Allemands en 1942-1943. Six mois sous la botte dans un pays où vivent alors 120 000 Juifs qui seront les premières victimes de la barbarie nazie.

Bien que l’Occupation ait surtout touché la capitale, les Allemands ont étendu leurs méfaits à d’autres villes du pays : Sousse, Sfax, Gabès et Djerba, notamment.

C’est cette dernière cité, celle où est installée, depuis des siècles, la synagogue de la Ghriba, que les auteurs ont choisie pour leur récit et leurs dessins.

Le trésor de Djerba, en l’occurrence, c’est l’amende imposée à la communauté juive : 50 kilogrammes d’or à réunir en un temps très court. En réalité, selon Paul Ghez, dans « Six mois sous la botte » (2), ce sont 43 kilos d’or qui ont été requis à Djerba tandis que 20 kilos étaient demandés à Sfax et autant à Gabès. La capitale, Tunis, dut verser, elle une amende de 23 millions. Sousse s’acquitta de 25 millions et Sfax de 20 millions en plus de l’or.

Le récit, agréablement dessiné, nous montre la communauté juive de Djerba, au quotidien, alors qu’elle est brutalement assaillie par un envahisseur aussi arrogant que sans pitié. Abandonnant toutes leurs activités et profanant même le chabbat en application du principe fondamental juif « La vie avant tout », les Juifs de Djerba, vont réunir tous les bijoux trouvés dans les chaumières jusqu’à la moindre alliance ou boucle d’oreille.

Un épisode est consacré à la venue dans l’île de représentants de l’Alliance Israélite, soucieux de mettre en place un réseau scolaire moderne mais qui seront mal vus par les rabbins locaux qui considèrent que l’enseignement traditionnel est largement suffisant.

Au passage, les relations difficiles avec la population arabe sont évoquées. Le calvaire des Juifs s’achève avec la venue des troupes alliées parmi lesquelles quelques Juifs pratiquants qui seront accueillis avec joie.

Au sortir de la Guerre, on découvre la tragédie de la Shoah et l’émergence d’un État juif ressuscité, Israël, où de nombreux Juifs djerbiens vont choisir d’aller vivre.

Original et sympathique.

Jean-Pierre Allali

(*) Scénario : Eliahu Gut. Dessins : Jackie Yarhi. Documentation : Binyamin Fennech. Éditions Lichma. 2018. 62 pages grand format.

(1) « Herzl, une histoire européenne » de Camille de Toledo et Alexander Pavlenko. Voir notre recension dans la Newsletter du CRIF datée du 03-10-2018.

(2) Paul Ghez. « Six mois sous la botte ». Éditions S.A.P.I., Tunis-Paris 1943.Réédité en 2007 aux Editions Le Manuscrit.

Your application has been taken into account.
Thank you for your interest.