Read in the news
|
Published on 10 July 2019

France/Antisémitisme - L’auteure des dégradations antisémites rue Simone-Veil condamnée

Jeudi 4 juillet 2019, une habitante de l’agglomération dinannaise a été condamnée pour les dégradations des panneaux du boulevard Simone-Veil, à Dinan (Côtes-d’Armor) et l’envoi de lettres à caractère antisémites, cet hiver.

Publié le 10 juillet dans Ouest-France

Entre la fin d’année 2018 et le début d’année 2019, les plaques de rue du boulevard Simone-Veil, à Dinan (Côtes-d’Armor) avaient régulièrement été recouvertes de peinture blanche.

En parallèle, les services techniques de la mairie de Dinan, la rédaction dinannaise du journal Le Télégramme et l’association patriotique de Quévert avaient reçu des courriers de nature à « provoquer la discrimination », note le parquet de Saint-Malo-Dinan.

Un mois de prison avec sursis

Une suspecte âgée de 59 ans et habitant l’agglomération dinannaise avait été rapidement identifiée. Elle a été jugée ce jeudi 4 juillet, au tribunal de grande instance de Saint-Malo. Absente à l’audience, la femme a été condamnée à un « mois d’emprisonnement avec sursis », déclare le parquet.

La ville de Dinan s’était constituée partie civile et sera indemnisée à hauteur de 1 203 € pour le préjudice matériel et 1 € pour le préjudice moral.

Our social networks live

Your application has been taken into account.
Thank you for your interest.