Read in the news
|
Published on 17 July 2019

Terrorisme - De Gaza à Ramallah : Une méthode de transfert de fonds terroristes révélée

Hier (mardi 16 juillet), une opération des forces de défense israéliennes en collaboration avec les forces du Shin Bet a eu lieu dans le but de mettre à nu un réseau de transfert d’argent dans la région "Benyamin" et "Ephraim" en Judée-Samarie.

Publié le 17 juillet dans Israel National News sous le titre From Gaza to Ramallah: Method for transfer of terror funds revealed

Traduction proposée par le Crif

L’opération a mis à jour un réseau de transfert d’argent de la bande de Gaza à Ramallah, fonctionnant en coordination entre les hauts responsables du Hamas dans la bande de Gaza et leurs agents en Judée-Samarie. Le réseau était exploité par une agence de voyage civile et émettrice de passeports, nommée "Al-Haramain", appartenant aux frères Hani et Firas Blbiesi, ainsi qu’à un convertisseur d'argent nommé Mohammad Swesi, qui opèrent tous à partir de la bande de Gaza.

Le réseau exposé opérait sous l'apparence d'une organisation civile dans le but de dissimuler l'origine et la destination de l'argent. L’argent a été transféré selon la méthode "Hawwalah", un système de transfert d’argent mis en place pour compenser les dettes d’un certain nombre de changeurs de monnaie indépendants, tout en utilisant un minimum de liquidités et n’ayant donc pas besoin d’être enregistré dans les systèmes bancaires mondiaux. Les importantes sommes d'argent transférées par cette méthode ont été utilisées pour des activités terroristes organisationnelles et pour financer les salaires des membres du Hamas. 

Dans le cadre de l'opération, les troupes de Tsahal et les forces du Shin Bet ont appréhendé trois suspects impliqués dans cette infrastructure gérée par le Hamas: 

Ibrahim Mzfr-A Mazari : résident d'Al-Nubani, membre du Hamas et ancien prisonnier.

Khaled Mzfr A Mazari (frère d'Ibrahim) : résident d'Al-Nubani, membre du Hamas. 

Mohammad Abu Salim : un résident de Rantis, un membre du Hamas et un ancien prisonnier. 

À la suite du transfert d’argent de la Bande de Gaza vers la Judée-Samarie, les forces de l’armée israéliennes et du Shin Bet ont renforcé les mesures de répression à l’encontre des sociétés civiles coopérant avec des organisations terroristes dans la région et dans la bande de Gaza.

Le lieutenant-colonel A, officier de la direction du renseignement, a déclaré: "Les méthodes utilisées par le Hamas pour le transfert d'argent nous sont familières et nous nous employons à les déjouer et à les perturber en coopération avec le Shin Bet."

"Les FDI poursuivront leurs opérations afin d'assurer la sécurité des civils israéliens en utilisant toutes les mesures à notre disposition."

Your application has been taken into account.
Thank you for your interest.