News
|
Published on 6 September 2019

L'info qu'il ne fallait surtout pas manquer - Que fait un jet des Emirats Arabes Unis sur le tarmac de Ben-Gourion ?

Toutes les semaines, le Crif vous propose la rubrique "L'info qu'il ne fallait surtout pas manquer". Cette info, vous l'aurez compris, c'est LA petite pépite de la semaine. Cette semaine, ce qu'il ne fallait surtout pas manquer, c'est...

...la présence d'un jet des Emirats Arabes Unis sur le tarmac de Ben-Gourion

Cette semaine encore, on vous parle d'aéroport, à croire que les vacances nous manquent vraiment (-> L'INFO QU'IL NE FALLAIT SURTOUT PAS MANQUER - L'HISTOIRE DE LA MULE QUI VOULAIT PARTIR EN VACANCES et L'INFO QU'IL NE FALLAIT SURTOUT PAS MANQUER - LA PRÉPARATION TRÈS SPÉCIALE DE DIANE KRUGER POUR SON FILM SUR LE MOSSAD)

En Israël, il se passe de drôles de choses, sur la terre, comme au ciel...

Depuis quelques semaines, un avion pas comme les autres a été repéré sur le tarmac de l'aéroport Ben-Gourion de Tel Aviv. Ce jet privé Boeing 737 appartient à l'entreprise DP World, une filiale de Dubai World, rattachée au gouvernement des Émirats arabes unis. Pas plus tard que dimanche dernier, l'appareil s'est posé sur le sol israélien et a redécollé quelques heures plus tard. Depuis 2018, au moins six voyages de ce genre auraient été réalisés, selon le quotidien israélien Haaretz qui a revêtu son plus beau costume d'enquêteur.

Selon Haaretz, plusieurs pistes sont envisageables. La première serait une affaire de santé pour un riche émirati qui bénéficerait de soins médicaux en Israël. 

Une seconde possibilité évoque des motifs économiques. En effet, DP World est l'un des principaux acteurs mondiaux dans la gestion des terminaux portuaires et travaille depuis longtemps avec l'entreprise israélienne Zim. L'intensification des trajets pourrait signifier de nouveaux projets.

Enfin, ces allers-retours pourraient être la preuve tangible d'un rapprochement entre Israël et les Emirats Arabes Unis, rapprochement engagé il y a plusieurs mois et renforcé depuis la conférence de Bahreïn, au mois de juin dernier.

Elémentaire, mon cher Watson !

Bon, nous, parce qu'on aime bien se croire un peu dans Fauda, on imagine déjà des trucs de dingue... Soyons honnête, vous n'allez pas me dire qu'en entendant "Israël, jet privé et Dubaï", vous ne vous faites pas de films ?!

Source : Haaretz

Your application has been taken into account.
Thank you for your interest.