Gil Taïeb

Vice Président du Crif

Blog du Crif - La première conférence des imams européens contre le radicalisme islamique

21 February 2020 | 137 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Il y a six ans (ndlr. : cet article a été rédigé en mars 2018), en mars 2012, à Montauban et Toulouse, sept vies ont été fauchées par un terroriste islamique, donc je me refuse à rappeler le nom.

Le 33ème Dîner du Crif a eu lieu mercredi 7 mars 2018.

Jean-Pierre Allali partage avec vous ses appréciations littéraires au fil de ses lectures. Aujourd'hui, il nous parle du livre de Techouva, de Frédéric Lauze.

Au théâtre de l'Atelier, Le livre de ma mère réveille les souvenirs et sublime la relation la plus sincère qui est donnée à l'homme de connaître.

Vendredi 23 février, j'ai rencontré Tomasz Młynarski, Ambassadeur de Pologne en France.

Pages

Actualité

Fausses rumeurs, photos ou vidéos truquées… les fausses informations, ou fake news, inondent le net. La désinformation va parfois plus loin, prenant la forme de théories à l’apparence scientifique.

L'exposition CHAGALL, LISSITZKY, MALÉVITCH...L'AVANT-GARDE RUSSE À VITEBSK (1918-1922) est à découvrir juqu'au 16 juillet 2018 au Centre Pompidou.

Scoop : l’appel au boycott est illégal en France

 

Et vous, comment définiriez-vous l’humour juif ?

Pages

Opinion

Par Chloé Blum

Jean-Pierre Allali partage avec vous ses appréciations littéraires au fil de ses lectures. Aujourd'hui, il nous parle du livre de Techouva, de Frédéric Lauze.

Jean-Pierre Allali partage avec vous ses appréciations littéraires au fil de ses lectures. Aujourd'hui, il nous parle du livre de Dina Porat, Le Juif qui savait Wilno-Jérusalem : la figure légendaire d’Abba Kovner, 1918-1987.

"On s'est dit au-revoir. C'était un au-revoir mais qu'y avait-il derrière cet au-revoir ?"

Pages

Ce Jeudi 20 février, j’ai assisté au dîner qui clôturait la première conférence des imams européens contre le radicalisme islamique. Le président du Crif, Francis Kalifat, était également présent.

Près de 60 imams, venus de toute l’Europe, regroupés autour de l’Imam Chalgoumi et de Marek Halter, ont pu donner les conclusions de leurs travaux afin de lutter contre le dévoiement de l’islam radical qui manipule les esprits, attise la haine et ensanglante la planète.

Cette initiative, pleine d’espoir, a été saluée par une large assistance composée d’élus français et étrangers, de scientifiques et par la presse. Les représentants de toutes les grandes institutions de la communauté juive étaient également présents afin de témoigner à l’Imam Chalghoumi, que son courage et son combat ont le soutien de tous ceux qui croient et espèrent en l’Homme et en sa capacité à changer l’Avenir.

Je veux ici saluer tous ces imams qui, bravant les menaces, prennent la parole et s’engagent dans un combat citoyen et humaniste face à l’obscurantisme et la terreur. 

La radicalisation contre laquelle tous doivent se lever et s’exprimer est le résultat du recul des valeurs républicaines et de l’abandon de certains territoires aux mains de la voyoucratie et de l’islamisme.

Nous l’avons tous souvent déclaré "le clientélisme et le populisme de nombreux élus ont donné toute sa force à cette bête immonde qui oppresse les femmes, manipule la jeunesse et fait grandir la haine de l’autre, celle du mécréant et de la République". 

Rien n’est jamais perdu tant qu’il y aura des hommes et des femmes capables de se lever et de dire non !

Hier soir, ils étaient 60 hommes et femmes et nous étions plus d’une centaine à les accompagner. Les pouvoirs publics et les médias se doivent de donner plus de force et d’écho à ces combattants pour la Paix des cœurs et des âmes.

Espérons, prions et surtout agissons ensemble pour que la petite flamme qui s’est exprimée jeudi soir nous donne la force de se débarrasser de l'islamisme radical.

Gil Taïeb

 

Mon image

Le président du Crif, Francis Kalifat, était à la première conférence des imams européens contre le radicalisme islamique.