Blog du Crif - Disparition d'Henri Weber : quelques mots pour lui rendre hommage...

28 April 2020 | 424 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Il y a six ans (ndlr. : cet article a été rédigé en mars 2018), en mars 2012, à Montauban et Toulouse, sept vies ont été fauchées par un terroriste islamique, donc je me refuse à rappeler le nom.

Le 33ème Dîner du Crif a eu lieu mercredi 7 mars 2018.

Jean-Pierre Allali partage avec vous ses appréciations littéraires au fil de ses lectures. Aujourd'hui, il nous parle du livre de Techouva, de Frédéric Lauze.

Au théâtre de l'Atelier, Le livre de ma mère réveille les souvenirs et sublime la relation la plus sincère qui est donnée à l'homme de connaître.

Vendredi 23 février, j'ai rencontré Tomasz Młynarski, Ambassadeur de Pologne en France.

Jean-Pierre Allali partage avec vous ses appréciations littéraires au fil de ses lectures. Aujourd'hui, il nous parle du livre de Dina Porat, Le Juif qui savait Wilno-Jérusalem : la figure légendaire d’Abba Kovner, 1918-1987.

La première djihadiste française capturée à Mossoul par les forces irakiennes en juillet 2017, Mélina Boughedir, a été condamnée, lundi 19 février, à sept mois de prison pour l’entrée illégale en Irak. La cour pénale de Bagdad a ordonné la remise en liberté et l’expulsion en France de la jeune femme de 27 ans, sa peine étant couverte par sa détention préventive, rapporte Le Monde du 19 février. Qui sont ces femmes désintégrées, déstructurées et aveuglées par la propagande développée par les djihadistes et qui ont été des proies faciles. C'est ainsi qu'elles se sont déshumanisées et ont participé à cette orgie barbare et moyenâgeuse qu’est le djihadisme.

En tant que lecteur de la newsletter du Crif, bénéficiez d'un tarif préférentiel ! La place à 15 euros au lieu de 20 euros. Réservations par téléphone : 01 43 27 88 61 avec le code CRIF           

Le 4 février 2018, le Crif et les Amis du Crif ont organisé un voyage de mémoire dans les camps d’Auschwitz-Birkenau. Près de 200 personnes ont participé à cette journée exceptionnelle, qui a marqué les mémoires de chacun. Une délégation d’élus et de personnalités publiques m'a également accompagné. Nous avons aussi eu l'honneur d'être accompagnés par Ginette Kolinka, réscapée d'Auschwitz.

En fin de journée, nous avons tenu une courte cérémonie d'hommages ponctuée de plusieurs discours et de prières animées par le Rabbin Moché Lewin. En conclusion de cette intense journée, le Shofar a resonné au milieu du silence etourdissant de l'immense complexe de Birkenau.

Pages

Actualité

Là-bas, la crainte d'une menace russe est la principale raison qui exacerbe les passions identitaires.

 
Lors d’une allocution devant le Conseil de sécurité, Rafael Ramirez, représentant du Venezuela auprès des Nations-Unies, a lancé… « Qu’est-ce qu’Israël a l’intention de faire avec les Palestiniens ? Vont-ils disparaître ? Est-ce qu’Israël cherche à imposer une Solution finale sur les Palestiniens ? » 
 

Décryptage.

 

Des 27 avril au 10 juin 2016, se tiendront les journées nationales des Mémoires de la traite de l’esclavage et de l’abolition.  Souvenons-nous.

Nouvelle erreur de casting - Au lendemain de l'émission Dialogues Citoyens, retour sur Marwen Belkaid, un invité pas comme les autres.

Seuls, nous ne pouvons rien. Tous unis nous pouvons tout.

Seuls, nous ne pouvons rien. Tous unis nous pouvons tout.

Réaction à la célébration du 20ème anniversaire de la mort de François Mitterand

Réaction à la célébration du 20ème anniversaire de la mort de François Mitterand

A quelques jour de notre Convention Nationale j'ai répondu aux questions de Sara Mesnel pour L'Arche 

A quelques jour de notre Convention Nationale j'ai répondu aux questions de Sara Mesnel pour L'Arche 

Comment les réseaux sociaux sont passés de l'effroi à la solidarité sans précédent avec les telavivim

Comment les réseaux sociaux sont passés de l'effroi à la solidarité sans précédent avec les telavivim

Marc Knobel's picture
Les femmes, Daech et le Djihad
|
19 November 2015
Catégorie : Actualité

« Une femme retranchée dans l’appartement, qui a activé son gilet explosif au début de l’assaut, est morte »

Vendredi soir en l'espace de moins d'une heure, la France a connu le plus grave attentat jamais perpétré sur son territoire. En l’espace d’une trentaine de minutes, des terroristes ont attaqué la capitale à 7 endroits avec une minutie et une détermination macabres. 129 morts, 350 blessés dont 100 dans un état très grave. Les chiffres donnent le tournis. Moins de 48 heures après cette nuit d’horreur, n’en déplaise à certains, il est juste le temps de pleurer.

Marc Knobel's picture
Des visages sur nos morts
|
14 November 2015
Catégorie : Actualité

Les réseaux sociaux se sont mobilisés pour retrouver les personnes portées disparues, ceux dont nous n’avions pas de nouvelles. Les Amis, les familles, les anonymes partagent descriptions, photos et espoir.

Pages

Henri Weber, ancien sénateur et député européen de 2004 à 2014, est décédé à 75 ans, victime du Covid-19. 

Né à Leninabad (aujourd’hui Khodjent au Tadjikistan), il est le fils d’une famille d’horlogers juifs qui ont réussi à quitter la Pologne et à rejoindre l’URSS. Ses parents ayant, à la fin de la guerre, refusé de prendre la nationalité soviétique, ils rejoignent, après un passage par un camp de travail, leur Pologne natale. 

Après le pogrom de Kielce (juillet 1946), ils décident de partir pour la France. Le jeune Henri mène ses études secondaires au Lycée Jacques -Decour, où il adhère aux jeunesses communistes, au grand dam de ses parents. Il est également membre à cette date de l’Hachomer Hatzair, tout comme son frère qui fera son Alyah et vit en kibboutz. 

Henri, grâce à son charisme, devient un des leaders de mai 1968. Adhérent de la Ligue Communiste Révolutionnaire d’Alain Krivine, il devient enseignant en philosophie politique. Comprenant que le trotskisme ne peut pas déboucher politiquement, il se rapproche du Parti Socialiste auquel il adhère durant les années 1980. Il travaille auprès de Laurent Fabius, qu’il conseille et aide par des notes d’analyse politique d’une grande pertinence. D’abord élu a Saint -Denis, il devient ensuite sénateur en Seine-Maritime avant d’être député européen. 

Auteur de nombreux ouvrages, Henri Weber était un homme à la fois drôle, cultivé, capable d’analyses pertinentes et de synthèses fortes. Il a toujours été fier de sa judéité, et a toujours été fidèle à la défense de l’existence de l’Etat d’Israel, même s’il en critiquait souvent la politique. Lui qui comprenait le yiddish et le parlait quelque peu, mérite amplement le qualificatif de Mensch. 

Le Crif présente à son épouse, Fabienne Servan -Schreiber, et à ses enfants, ses plus sincères condoléances.

Mon image

Gérard Unger

Your application has been taken into account.
Thank you for your interest.