Jean Pierre Allali

Membre du Bureau Exécutif du CRIF, Jean-Pierre Allali préside la Commission des Relations avec les Syndicats, les ONG et le Monde Associatif.

Lectures de Jean-Pierre Allali - Graines d’éternité, par Claude Cohen-Boulakia

10 March 2021 | 92 vue(s)
Catégorie(s) :
Actualité

Le Crif souhaite un prompt rétablissement à Jean-Pierre Allali suite à son récent accident et espère le retrouver très vite en pleine forme.

Jeudi 6 septembre s'est tenue la cérémonie d'échange des vœux entre les responsables de la Communauté juive, la Maire de Paris Anne Hidalgo et la présidente du Conseil régional d'Ile de France Valérie Pécresse.

Jeudi 26 juillet, j'ai écrit au Ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian afin de lui faire part de mon étonnement face à l'absence de mention d’Israël dans les déclarations du Quai d'Orsay suite à l'évacuation de casques blancs syriens.

Mercredi 25 juillet, j'ai adressé des courriers aux Présidents respectifs de la Fédération Française des Échecs et de la Fédération Française de Judo. L'objectif : mener à bien le combat pour l'égalité et contre la discrimination de toute nature.

Fausses rumeurs, photos ou vidéos truquées… les fausses informations, ou fake news, inondent le net. La désinformation va parfois plus loin, prenant la forme de théories à l’apparence scientifique.

L'exposition CHAGALL, LISSITZKY, MALÉVITCH...L'AVANT-GARDE RUSSE À VITEBSK (1918-1922) est à découvrir juqu'au 16 juillet 2018 au Centre Pompidou.

Scoop : l’appel au boycott est illégal en France

 

Et vous, comment définiriez-vous l’humour juif ?

Pages

Opinion

Par Chloé Blum

Pages

Graines d’éternité, par Claude Cohen-Boulakia (*)

 

Claude Cohen-Boulakia est philosophe. Son premier ouvrage, en son temps, avait défrayé la chronique avec un titre choc : « L’utérus du Christ » (1). Dans ce petit recueil de graines d’éternité, qui sont autant de graines de sagesse, elle manifeste sa révolte face à un monde désarmé par une pandémie meurtrière. Jamais, depuis longtemps, la lutte entre Eros et Thanatos n’avait  été aussi dure, aussi décisive. Face à la Covid-10 et à ses variants, Virus 19 et Coronavirus 19, qui déciment la planète, on est en droit de se poser la question : pourquoi ?

L’auteure, qui, dans ses vers libres, cite volontiers la Torah, notamment, Deutéronome XXX, 19, 20 où l’on peut lire : « Je prends aujourd’hui à témoin les cieux et la terre contre vous, que j’ai mis devant toi la vie et la mort, le bien et le mal ; choisis donc la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité… », est désarmée. : Que faire, que pouvons-nous face à ce déferlement du virus coronavirus 19 ?  « Traitements, vaccins, l’humanité entière est aux aguets ». « Mais si tout est lié, quelles sont les causes de l’apparition du coronavirus19 ? »

« Qui est Dieu, que veut-il, que peut-il ? A-t-il un double visage ? ». « S’agit-il d’un divertissement de Dieu, d’une farce ? »

Pourtant, à l’aube de l’humanité, Adam et  Eve avaient choisi de s’imprégner de la sève de l’arbre de vie 

Voyez la Thora toujours, qui nous incite à aimer notre prochain comme nous-mêmes

Et, d’ailleurs, qu’en est-il des autres formes de vie sur la terre : « Le lys, le lapin ont-ils conscience du mal ? ». Pour le dire autrement : « Les végétaux, les animaux, ont-ils la même suspicion vis-à-vis de la mort ? »

Claude Cohen-Boulakia appelle régulièrement à la barre des témoins, Nietzsche, son préféré qui énonce : « L’égoïsme sain et sacré de l’homme qui donne » et aussi : « L’homme est une corde tendue entre la bête et le surhumain » Mais voici également Heidegger : « L’homme est un être pour la mort ». Certes « La mort contient la vie comme la vie contient la mort », « la mort est le sel de la vie », mais, instinctivement, nous préférons la vie. Car nous sommes, par nature, « assoiffés d’Eros ». Tout compte fait, « La vie ne peut secréter la mort ». Dès lors, « Si la vie ne contient pas la mort, le mal ne peut être que de notre faute ». Sans oublier Socrate (« Nul n’est méchant volontairement », Platon, Pascal, Spinoza ( « Nulle chose ne peut être naturellement détruite sinon par une cause extérieure »), Rousseau « L’homme est naturellement bon ») et, plus près de nous, Sartre : « L’homme est seul sans excuses » et « Rien de ce qui est humain ne m’est étranger »

Le combat entre Eros et Thanatos, c’est celui du Zéro contre l’Infini. De la Vie contre la Mort. Un combat très difficile et, surtout, très long. Problème : « Nous n’avons pas le temps d’avoir le temps »

« Et si le hasard n’est qu’une mystification pour occulter notre ignorance ? ». Une brûlure vive. Un cri incandescent. Le’haïm, quand même ; À la vie ! Car nous sommes humains, trop humains. Notre espoir est dans notre « joie transcendante au goût d’éternité ».

À découvrir !

 

Jean-Pierre Allali

(*) Éditions des Rosiers. Novembre 2020. 94 pages. 9 €

(1) Éditions Galilée, 1978.