Luc Rosenzweig

Tribune
|
Published on 20 November 2014

Reconnaître l’État palestinien? Cela ne changerait rien aux données du conflit

Par Luc Rosenzweig, publié dans Causeur le 19 novembre 2014

Les parlementaires français veulent montrer leurs muscles, et donner l’impression qu’ils sont en mesure d’influer sur la marche du monde. C’est le sens et l’objectif des deux projets de résolution, l’un présenté par le groupe socialiste à l’Assemblée nationale, inscrit à l’ordre du jour de la séance du 28 novembre, l’autre par le groupe communiste au Sénat, qui sera discuté le 11 décembre au palais du Luxembourg.

Tribune
|
Published on 5 November 2013

Meurtre des journalistes français au Mali : À qui la faute?

Par Luc Rosenzweig

 

Les journalistes de la rédaction de Radio France Internationale sont en colère, et on les comprend : qui ne le serait en apprenant que des collègues de travail, ceux avec qui l’on passe plus de temps qu’avec sa famille, avec qui on rigole ou on s’engueule chaque jour, étaient retrouvés criblés de balles sur une piste saharienne ? Pour l’instant, cette colère reste intransitive, sans désigner explicitement le ou les responsables de ce drame, mais cela ne va pas durer. Dans quelques heures, au plus dans quelques jours, une fois le premier choc émotionnel passé, la polémique va se déclencher autour d’une question récurrente : le devoir d’informer, raison d’être d’une presse libre, justifie-t-il que des journalistes prennent des risques inconsidérés ?

Tribune
|
Published on 29 October 2013

Intégré comme un juif en France

Par Luc Rosenzweig

                   

Quiconque observe la crise de l’intégration de minorités ethniques et/ou religieuses, mais ne croit pas que la France, ou plutôt sa majorité culturelle, en soit la principale responsable, est immédiatement suspecte d’« essentialisme », voire de racisme larvé. Soucieux d’échapper à cette infamante accusation, certains pourfendeurs du communautarisme ne manquent jamais d’associer, dans leur condamnation des manifestations identitaires, celle des juifs et des musulmans (sans oublier, parfois, les hordes de cathos intégristes fantasmées par Caroline Fourest) : visibilité vestimentaire dans l’espace public, pratiques rituelles allant de la circoncision à l’abattage des animaux de boucherie, demandes ou exigences d’accommodements du calendrier des examens, etc.

Tribune
|
Published on 16 October 2013

« On est chez nous ! » Le cri de victoire des frontistes brignolais pose problème…

Par Luc Rosenzweig

 

Ceux qui comme moi, ont suivi, dimanche soir, la proclamation des résultats de l’élection cantonale de Brignoles sur BFM-TV n’ont pu manquer d’assister à un étrange spectacle. Rassemblés dans la grande salle de la mairie de la ville, sous la houlette du maire communiste chargé d’annoncer les résultats, les militants frontistes exultaient. Jusque-là, rien à dire : la liesse républicaine des vainqueurs les soirs d’élection est un signe de bonne santé démocratique. Les rites en sont bien connus, et calqués sur les sorties de match de foot lorsque son équipe favorite a mis la pâtée à ses adversaires. On agite des drapeaux, on met les doigts en V devant les caméras de télé, on réclame les champions sur l’air des lampions.

Tribune
|
Published on 21 May 2013

Après Jérôme Cahuzac et Gilles Bernheim, Charles Enderlin?

 

Par Luc Rosenzweig, ancien journaliste au " Monde", collabore actuellement au site et au mensuel " Causeur", à la radio RCJ et à la revue " Politique internationale".

 

Le gouvernement israélien a affirmé dimanche dans un rapport s'appuyant sur des images jamais montées qu'un reportage de France 2, dirigé par le journaliste Charles Enderlin, sur la mort d'un enfant palestinien dans les bras de son père en 2000 était "infondé".

 

"Le mensonge à de courtes jambes" dit un proverbe allemand. Deux éminentes personnalités de la scène publique française, le ministre du Budget Jérôme Cahuzac et le Grand Rabbin de France Gilles Bernheim viennent de faire la douloureuse expérience de la pertinence de cet aphorisme germanique. La vérité les concernant s’est frayée un chemin vers la lumière, en dépit des obstacles mis sur sa route : nulle position de pouvoir, temporel ou spirituel, ne peut, dans notre démocratie, s’opposer longtemps à son surgissement. Et c’est bien ainsi, même si les fautes commises ont pour conséquence la mise à l’écart de la vie publique de personnalités dont chacun s’accorde à reconnaître les mérites dans l’exercice de leur fonction. Des contre-pouvoirs, judiciaire, médiatique ou, dans le cas de Gilles Bernheim, académique ont joué leur rôle, celui de gardien des valeurs de la démocratie.

Tribune
|
Published on 6 May 2013

Halte à la chasse aux sorcières contre Clément Weill-Raynal!

 

Lettre ouverte à Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication

Par Luc Rosenzweig

 

Madame la ministre,

 

Je m’adresse à vous en votre qualité de ministre de tutelle de l’audiovisuel public. Depuis que vous avez pris vos fonctions, en mai 2012, vous avez fait de la défense de la liberté d’informer une priorité de l’action de votre ministère.  Mieux, vous ne vous limitez pas, en la matière, à des pétitions de principe, puisque vous allez, dans un proche avenir, défendre devant le parlement, une loi qui mettra, on l’espère, un terme définitif au flou législatif concernant la protection des sources des journalistes. À l’occasion d’affaires récentes, le gouvernement auquel vous appartenez a montré qu’il rompait avec une détestable tradition, celle de faire obstacle, par tous les moyens à sa disposition, à des révélations, par des organes de presse, de faits délictueux et moralement condamnables commis par des hommes au cœur du pouvoir.

Tribune
|
Published on 11 April 2013

« Offshore Leaks » : le curieux tri sélectif du Monde

 

Par Luc Rosenzweig 

 

Dans l’hystérie générale provoquée par l’affaire Cahuzac, la course morbide au « plus transparent que moi, tu meurs ! », le journal Le Monde vient d’apporter une touche d’hypocrisie qui devrait marquer, et pas d’une pierre blanche, l’histoire de ce prestigieux quotidien.

Tribune
|
Published on 8 March 2013

Hessel : trop, c’est trop !

 

Par Luc Rosenzweig

 

Le tsunami d’hommages au défunt Stéphane Hessel dans la presse et les médias français est passablement écœurant. Autant il est convenable de saluer un défunt pour ce qu’il a accompli de son vivant, et d’oublier pour le temps du deuil, qu’il fût un homme, faillible comme les autres, autant il est indécent de canoniser ce personnage aussi prétentieux que cabotin que fut Stéphane Hessel dans les dernières années de sa vie. Un petit livre indigent fit de lui une idole de ceux qui préfèrent l’incantation à la réflexion. Il détourna, au seul profit de la gauche la plus extrême, l’héritage de la Résistance française à l’occupant nazi. En l’écoutant, on avait fini par oublier que cette résistance n’avait pas été le monopole d’une gauche largement dominée par les communistes.

Tribune
|
Published on 28 February 2013

Mahmoud Abbas modérément incendiaire

Par Luc Rosenzweig - fmradiosjuives.com

 

La machine à désinformer et à stigmatiser Israël s’est une fois de plus mise en marche. La mort d’un détenu palestinien dans la prison de Meggido a provoqué des manifestations violentes en Cisjordanie, dans desquelles seul le sang froid des forces armées israéliennes a évité qu’elles ne provoquent de nouvelles victimes.

Tribune
|
Published on 26 February 2013

Enderlin-Al-Dura : une histoire française

 

Par Luc Rosenzweig

 

France Télévisions a instrumentalisé la justice pour faire obstacle à la vérité

 

Lundi 16 janvier, devant la 11e chambre de la Cour d’appel de Paris, se tenait, pour la troisième fois, une audience où Charles Enderlin et France Télévisions demandaient à la justice française de condamner Philippe Karsenty, directeur de Médias-Ratings, un site web de notation des médias, pour diffamation dans l’affaire Al-Dura. Karsenty a mis en cause l’authenticité d’un reportage diffusé dans le JT de France 2, le 30 septembre 2000, dans lequel Charles Enderlin, directeur du bureau de France 2 à Jérusalem, commentait des images filmées à Gaza par le cameraman palestinien Talal Abou Rahma, collaborateur habituel de la chaîne publique française.  Dans le commentaire, Charles Enderlin affirme que ces images montrent la mort d’un enfant, Mohammed Al-Dura, victime de tirs de l’armée israélienne alors que son père, Jamal aurait, lui, été grièvement blessé.

Pages

This week most read articles

Our social networks live

Your application has been taken into account.
Thank you for your interest.