Communiqués de presse

Communiqués de presse
|
Publié le 14 Juillet 2014

Le CRIF dénonce les attaques violentes des synagogues à Paris et demande l'interdiction de manifestations en faveur du Hamas

À la suite des attaques violentes des synagogues de la rue de la Roquette et de la rue des Tournelles, le CRIF demande l'interdiction des manifestations en faveur du Hamas.

Communiqués de presse
|
Publié le 11 Juillet 2014

Leila Shahid, le nouveau visage du Hamas en France

Alors que le Président de la République a clairement condamné le Hamas, le CRIF dénonce la solidarité avec ce mouvement terroriste affichée par Leila Shahid, représentante de l'Autorité Palestinienne, dans le journal "Soir 3" d'hier soir 10 juillet ainsi que les critiques qu'elle a exprimées contre la position du gouvernement français. 

Communiqués de presse
|
Publié le 10 Juillet 2014

Situation à Gaza

10 juillet 2014

Le CRIF rappelle que l'initiative de la rupture de la trêve entre palestiniens et israéliens est totalement imputable au Hamas, directement responsable de l'enlèvement et de l'assassinat des trois adolescents israéliens et des bombardements des populations civiles d'Israël.

Communiqués de presse
|
Publié le 7 Juillet 2014

Décès d’Albert Knobel, père de Marc Knobel

Roger Cukierman, les élus et les permanents du CRIF présentent à Marc Knobel leurs très sincères condoléances suite au décès de son père M. Albert Knobel ce samedi 5 juillet.

Juif d’origine polonaise et russe, il avait connu les affres de la guerre et de l’Occupation. Cela marquera durablement sa vie. Marchand au Carreau du Temple (tableau A, classe 5), autodidacte et poète à ses heures, il aimait le jazz et la musique Yiddish, il adorait la vie.

Communiqués de presse
|
Publié le 7 Juillet 2014

Six arrestations après le meurtre de Mohammed Abou Khdeir

Le CRIF qui avait condamné le meurtre du jeune palestinien la semaine dernière, salue l’efficacité de la police israélienne qui a permis d’arrêter les auteurs de l’assassinat odieux de Mohammed Abou Khdeir.

Cet acte de vengeance relève du terrorisme le plus cruel et est contraire à l’éthique juive.

La conduite de cette enquête prouve s’il en était nécessaire, que l’état d’Israël est un état de droit  soucieux de faire appliquer la loi.

Le CRIF attend du gouvernement palestinien qui regroupe des membres du Hamas et de l’autorité palestinienne, qu’il mette la même volonté et la même énergie à arrêter et juger les auteurs des meurtres d’Eyal, Naftali et Gilad, les trois adolescents israéliens sauvagement exécutés.
 
En l’absence de réaction du gouvernement palestinien, celui-ci se placerait en situation de tacite complicité avec les terroristes palestiniens responsables de ces meurtres.

Communiqués de presse
|
Publié le 7 Juillet 2014

Six arrestations après le meurtre de Mohammed Abou Khdeir

Le CRIF qui avait condamné le meurtre du jeune palestinien la semaine dernière, salue l’efficacité de la police israélienne qui a permis d’arrêter les auteurs de l’assassinat odieux de Mohammed Abou Khdeir.

Cet acte de vengeance relève du terrorisme le plus cruel et est contraire à l’éthique juive.

La conduite de cette enquête prouve s’il en était nécessaire, que l’état d’Israël est un état de droit  soucieux de faire appliquer la loi.

Le CRIF attend du gouvernement palestinien qui regroupe des membres du Hamas et de l’autorité palestinienne, qu’il mette la même volonté et la même énergie à arrêter et juger les auteurs des meurtres d’Eyal, Naftali et Gilad, les trois adolescents israéliens sauvagement exécutés.
 
En l’absence de réaction du gouvernement palestinien, celui-ci se placerait en situation de tacite complicité avec les terroristes palestiniens responsables de ces meurtres.

Communiqués de presse
|
Publié le 7 Juillet 2014

Six arrestations après le meurtre de Mohammed Abou Khdeir

Le CRIF qui avait condamné le meurtre du jeune palestinien la semaine dernière, salue l’efficacité de la police israélienne qui a permis d’arrêter les auteurs de l’assassinat odieux de Mohammed Abou Khdeir.

Cet acte de vengeance relève du terrorisme le plus cruel et est contraire à l’éthique juive.

La conduite de cette enquête prouve s’il en était nécessaire, que l’état d’Israël est un état de droit  soucieux de faire appliquer la loi.

Le CRIF attend du gouvernement palestinien qui regroupe des membres du Hamas et de l’autorité palestinienne, qu’il mette la même volonté et la même énergie à arrêter et juger les auteurs des meurtres d’Eyal, Naftali et Gilad, les trois adolescents israéliens sauvagement exécutés.
 
En l’absence de réaction du gouvernement palestinien, celui-ci se placerait en situation de tacite complicité avec les terroristes palestiniens responsables de ces meurtres.

Communiqués de presse
|
Publié le 2 Juillet 2014

Le CRIF condamne l'assassinat d'un jeune palestinien

Le CRIF condamne l'assassinat d'un jeune palestinien commis hier à Jérusalem.

Rien ne peut justifier un tel crime, quel qu'en soit ses motivations.

Le CRIF présente ses condoléances à sa famille.

Communiqués de presse
|
Publié le 1 Juillet 2014

Le CRIF appelle à venir se recueillir

Le CRIF appelle tous ceux qui sont attristés et bouleversés par l'assassinat des trois adolescents israéliens Eyal, Guilad et Naftali à venir se recueillir, allumer des bougies et signer les livres de condoléances qui seront mis à leurs disposition, jeudi 3 juillet 2014 à 18 heures, au coin de l'Avenue Matignon et de l'Avenue Gabriel (à proximité de l'Ambassade d'Israel). Une tente sera édifiée de 18h à 20h pour allumer des bougies et signer les registres de condoléances pour manifester sa solidarité aux familles endeuillées. Les registres seront remis à l'Ambassadeur d'Israel en France pour être transmis aux familles. Le Consistoire et l'ensemble des organisations membres du CRIF s'associent à cet appel.

Communiqués de presse
|
Publié le 30 Juin 2014

Ce soir, nous sommes tristes et en colère

Paris,30 juin 2014

Le CRIF est bouleversé d'apprendre ce soir le meurtre de Eyal, Naftali et Guilad, les trois adolescents enlevés le 12 juin dernier par le Hamas. Le meurtre de ces enfants, froidement et atrocement assassinés, plonge les  juifs de France dans une immense tristesse. Nous ressentons une très grande colère envers ceux qui ont commis ou laissé faire ces actes. Ils  ont le sang de ces enfants sur les mains. Ils devront tous répondre de leurs crimes et de leur barbarie. Le CRIF souhaite partager dans le recueillement,  la peine et la douleur des familles de ces trois adolescents, auxquelles il adresse, ainsi qu'au peuple d'Israël,  ses condoléances les plus attristés.

Articles les plus lus cette semaine

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.