Actualités
|
Publié le 1 Mars 2006

Dr Sydney Ohana, Président de Hadassah France : « Hadassah est un exemple pour le monde »

Question : Pourriez-vous revenir sur la création d’Hadassah France et nous expliquer quelles sont les missions de l’association ?


Réponse : L'Organisation Hadassah International est une chaîne de solidarité d'hommes et de femmes issus de tous horizons, toutes confessions confondues. Elle est représentée dans 30 pays à travers le monde, dont la France, et a été fondée sur le principe que les progrès médicaux transcendent les limites politiques, religieuses et nationales.
L'association Hadassah France fondée en 1984 à Paris, a pour mission de promouvoir l'image d'excellence du Centre hospitalo-universitaire Hadassah de Jérusalem. Elle vise à soutenir financièrement les deux CHU de Hadassah dans la capitale israélienne :Ein Kerem et Mont-Scopus ,afin qu'ils maintiennent le haut niveau – unique au Proche-Orient, dans les domaines des soins, de l'enseignement et de la recherche et ce, grâce aux fonds recueillis par un vaste réseau de bénévoles répartis sur les cinq continents. Elle tente également de développer et d'encourager la coopération entre les professionnels de la santé et les Institutions médicales et scientifiques. Son action permet de renforcer l'image d'Israël dans le monde grâce aux travaux menés par les équipes d'Hadassah. Elle sert ainsi de pont entre les nations par le biais de la médecine.
Question : En reconnaissance du travail effectué par le complexe hospitalo-universitaire de Jérusalem pour son « action dans le domaine de la coopération judéo-arabe et des valeurs humaines », celui-ci a été nominé pour le Prix Nobel de la Paix 2005. Qu’avez-vous ressenti lorsque vous avez appris que le complexe était nominé ? Et quelles sont donc les actions entreprises par Hadassah qui ont valu cette nomination ?
Réponse : L'Organisation Hadassah a été nominée pour le Prix Nobel de la Paix 2005 pour son engagement en faveur des valeurs humaines et de la coopération judéo arabe C'est avec fierté et émotion que nous avons reçu cette nouvelle .Hadassah est un exemple pour le monde, prouvant que la haine et la suspicion peuvent être dépassés par les hommes de bonne volonté.
Depuis sa création en 1912, Hadassah a mis un point d'honneur à dispenser des soins à tous les malades sans aucune distinction de nationalité, d'ethnie ou de croyance. Les médecins, juifs, arabes israéliens, chrétiens ou palestiniens travaillent de concert dans un seul but : sauver des vies. Aujourd'hui, plus d'un million de patients du monde entier y sont soignés chaque année.
Par ailleurs, je rappellerai que l’Assemblée générale de la 60ème session des Nations Unies a mis en avant un projet de collaboration tripartite, initié durant la période la plus noire de l’Intifada de 2002. Ce projet de coopération efficace et harmonieuse entre professionnels de la santé israéliens, palestiniens et américains s'est révélé le plus ambitieux depuis de nombreuses années au Moyen-Orient. Ainsi, le 26 septembre 2005, une table ronde organisée par la Mission des Etats-Unis près de l'ONU sur le « Rôle des ONG dans la promotion de la paix au Moyen-Orient » a réuni les trois partenaires : l'Hôpital Universitaire Hadassah (israélien) l'Hôpital Augusta Victoria (palestinien) tous deux à Jérusalem, et le Brigham and Women's Hospital de Boston (Etats-Unis.)
Question : Quelle est l’actualité de la recherche à Hadassah ?
Réponse : Les chercheurs du CHU Hadassah ont effectué une percée technologique en réalisant une opération de la prothèse de la hanche assistée par ordinateur. Ce système réduit la taille de l'incision, minimise les complications et facilite le rétablissement du patient. Les chirurgiens orthopédistes de Hadassah sont les seuls au monde à pratiquer couramment cette technologie pour la mise en place d'une hanche artificielle.
Dans le domaine de la recherche : les cellules souches de l'embryon humain font l'objet d'une recherche très poussée pour dépister et soigner les maladies telles que la maladie de Parkinson ou la cécité.
Benjamin Reubinoff, professeur de gynécologie et obstétrique à l'Institut de Thérapie Génique du CHU Hadassah Ein Kerem, a mis au point, en collaboration avec deux équipes, l'une de Melbourne et l'autre de Singapour, une méthode permettant la croissance et surtout la différenciation des cellules souches. Les résultats de cette expérience, publiés dans la prestigieuse revue "Nature Biotechnology" ont eu un retentissement dans le monde scientifique.
Question : Comment peut-on aider votre association ?
Réponse : Les dons permettent d'acquérir des équipements hautement sophistiqués et les médecins, de ce fait, sont à même de prodiguer les soins les plus pointus, parfois miraculeux. Notre mission est de soutenir financièrement les Hôpitaux Hadassah par l’apport de dons, de legs et donations. Ainsi chacun d’entre nous participe à sauver des vies. HADASSAH FRANCE - 72, Boulevard Haussmann - 75008 Paris
Le 25 mars prochain, nous accueillerons au Théâtre des Champs-Elysées Itzhak Perlman, violoniste de renommée mondiale, pour un récital unique au bénéfice du Nouveau Centre pour Enfants atteints de maladies chroniques de l’Hôpital Hadassah. Unique en Israël, ce centre sera un modèle pour le monde. Pour les réservations, je conseillerais de voir le site perlman-paris.com, ou d’appeler le bureau Hadassah France.
Question : Votre vœu le plus cher ?
Réponse : Que la médecine continue ses formidables avancées. L’Hôpital Hadassah est également très réputé pour son pôle de recherche, dont les équipes ont fait des découvertes très importantes (pour ces dernières années, citons le prion, responsable de la maladie de la vache folle, également des avancées cruciales dans le domaine des cellules souches, qui pourraient déboucher prochainement sur le traitement de la maladie de Parkinson, sur le traitement de certains cancers etc.).
Enfin, que souhaiter de plus que la paix règne enfin sur Israël et dans le monde, cette paix que nous appelons tous de nos vœux !
Propos recueillis par Marc Knobel

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.