Actualités
|
Publié le 30 Novembre 2011

L'acteur égyptien Nour Al-Sharif : «Un chercheur français a prouvé que les chambres à gaz étaient une invention»

Ci-dessous des extraits d'un entretien de l'acteur égyptien Nour Al-Sharif, diffusé sur CBC le 6 octobre 2011.




Nour Al-Sharif: De nos jours, la liberté d'expression est complètement garantie. On peut critiquer Dieu et appeler cela de la liberté d'expression. On peut critiquer Moïse, Jésus ou notre prophète Mahomet, et dire qu'il s'agit là de liberté d'expression. Mais dès qu'on évoque l'Holocauste, il n'y a plus de liberté d'expression. Dans le premier épisode du show "N'ayez pas peur", j'ai inclus la question: "L'Holocauste est-il plus sacré que Moïse, Jésus, Mahomet ou Marie ?" J'aimerais que quelqu'un me réponde: les forces internationales, nos dirigeants ou le monde. J'aimerais que quelqu'un me réponde. L'Holocauste… Le nombre de ses victimes n'a pas été prouvé à 100% historiquement parlant. Lorsqu'un Français a écrit un essai dans lequel il prouvait que les chambres [à gaz] représentaient une invention juive… israélienne, ils lui ont retiré son doctorat. Voilà encore autre chose: le lobby israélien a infiltré la France si profondément que la Sorbonne a retiré le doctorat qu'elle avait attribué à un chercheur.



Photo : D.R.



Source : MEMRI



Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.