Actualités
|
Publié le 6 Décembre 2007

Le CRIF de Marseille Provence organise un colloque sur le crime contre l’Humanité, à Marseille, les 12 et 13 décembre 2007

Question : Quel but le CRIF Marseille Provence poursuit à travers le colloque qu’il organise les 12 et 13 décembre au tribunal de commerce de Marseille (*) « Le crime contre l’Humanité : De Nuremberg à nos jours » ?


Isidore Aragones, Président du CRIF Marseille Provence : Ma position est claire, je souhaitais évoquer les enseignements du procès de Nuremberg dans un cadre pluridisciplinaire et la justice étant concernée, je voulais avoir le soutien et le concours de tout le corps judiciaire du département des Bouches-du-Rhône. C’est ainsi que nous avons pu obtenir un accord pour que le colloque se déroule dans la plus belle salle du Tribunal de Commerce de Marseille, avec l’appui du Premier Président de la Cour d’Appel d’Aix en Provence, du Procureur Général, de la Présidente du Tribunal de Grande Instance (TGI) de Marseille et du Procureur de la République. L’Ordre des Avocats et son bâtonnier, se sont beaucoup investis aussi, ils ont travaillé avec huit collèges du département, qui participeront aux travaux de synthèse, en évoquant plusieurs cas différents. Notre but est donc de mener une action purement citoyenne dans la Cité.
Question : Quels sont les intervenants ?
Réponse : Les intervenants sont l’historienne Renée Dray-Bensoussan, qui a dirigé les travaux des collégiens ; Charles Villeneuve, Producteur et présentateur de l’émission Le Droit de Savoir sur TF1, Renaud Donnedieu de Vabres, ancien ministre de la Culture et de la Communication, dont le propre père participa au procès de Nuremberg en tant que magistrat ; Chantal Bussière, Présidente du TGI de Marseille ; Jacques Beaume, Procureur de la République. Ils évoqueront trois thèmes centraux : le crime contre l’Humanité, les crimes de guerre et les crimes contre la paix. Dans un deuxième temps, nous aurons l’historien Serge Klarsfeld, Président des Fils et Filles des Déportés Juifs de France (FFDJF) qui évoquera les autres procès qui se sont déroulés en France ; un très haut magistrat, ayant participé au Tribunal Pénal pour l’Ex-Yougoslavie ; Madame Denise Toros-Marter, Présidente de l’Amicale des Déportés d’Auschwitz. La dernière partie sera consacrée aux travaux réalisés par les collégiens et les lycéens du département et leurs enseignants. Tout ceci, en présence des plus hautes autorités politiques de la région.
Question : Finalement qu’est ce que vous attendez de ce colloque ?
Réponse : Nous attendons une véritable prise de conscience de chacun, avec la volonté réelle d’en tirer les enseignements qui s’imposent.
Propos recueillis par Marc Knobel
* Tribunal de Commerce de Marseille, 2 rue Emile Pollak, 13006 – Marseille

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.