Actualités
|
Publié le 25 Février 2020

Actualités des régions - Le Crif Alsace a rencontré l’Ambassadeur de Belgique auprès du Conseil de l’Europe à Strasbourg

Le Carnaval d'Alost a donné lieu à un défilé indigne qui ne peut susciter qu’'incompréhension. Les dirigeants du Crif Alsace ont rencontré l’Ambassadeur de Belgique auprès du Conseil de l’Europe, M. Gilles Heyvaert, dans ses locaux à Strasbourg.

Le Crif Alsace tenait à exprimer auprès du représentant belge l’émotion de la communauté juive et l’indignation de tous face à certains chars du défilé carnavalesque de la commune d’Alost.

En effet ces chars véhiculaient les pires poncifs de l’antisémitisme et l’un rendait sympathique un défilé de SS appelant à la déportation des Wallons.

M. l’Ambassadeur a confirmé que ces manifestations étaient déplacées, de mauvais goût et ternissaient l’image de la Belgique. Il a rappelé que la Belgique avait ratifié les conventions visant à lutter contre le racisme, l’antisémitisme et la discrimination. Il existe une tradition carnavalesque qui permet une grande liberté d’expression, démonstration de la démocratie belge, mais les autorités publiques sont conscientes du trouble occasionné. La Première Ministre de Belgique a  d’ailleurs invité la justice à se pencher sur la controverse.

Le  Crif Alsace a insisté sur le fait qu’il ne s’agit pas seulement de la limite de la liberté d’expression, mais surtout de la banalisation de la haine de l’autre et de celle de l’extrémisme populiste.

Tout le travail d’éducation sur les valeurs de l’Union Européenne de tolérance et de respect est ainsi balayé par cette pseudo-dérision antisémite et fascisante. 

Le Crif Alsace espère que les autorités belges prennent la mesure de la menace de cette « banalisation du mal ».

Crif Alsace
 
Le Crif vous propose :

 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.