Actualités
|
Publié le 31 Octobre 2019

Actu/Antisémitisme - Le Congrès Juif mondial honore la chancelière allemande Angela Merkel du prix Theodor Herzl 2019

Le président du Congrès juif mondial, Ronald S. Lauder, a honoré lundi la chancelière de la République fédérale d'Allemagne, Angela Merkel, du prix WJC Theodor Herzl 2019, qui récompense des personnalités exceptionnelles qui œuvrent pour la promotion des idéaux d'Herzl pour un monde plus sûr et plus tolérant pour les juifs. Le Président du Crif, Francis Kalifat, était présent en sa qualité de Vice-président du Congrès Juif mondial.

Communiqué du Congrès Juif Mondial : WJC honors German Chancellor Angela Merkel with 2019 WJC Theodor Herzl Award

 

La cérémonie de remise des prix s'est déroulée au centre de la communauté juive de Munich, co-animée par la présidente de la communauté juive de Munich et de la Haute-Bavière et la commissaire du Congrès Juif Mondial pour la mémoire de l'Holocauste, Mme Charlotte Knobloch.

Remerciant le président du Congrès juif mondial, Ronald S. Lauder, la chancelière Angela Merkel a exprimé sa profonde gratitude pour l’honneur d’avoir été choisie comme récipiendaire de ce prix, déclarant: "C’est pour moi une grande émotion de pouvoir recevoir le prix Theodor Herzl aujourd’hui. La vie juive en Allemagne doit être soutenue et protégée".

Rappelant l'attaque de la synagogue de Halle le jour de Yom Kippour, un "crime odieux qui nous remplit de honte", la chancelière Angela Merkel a déclaré : "Ces évènements sont extrêmement troublants; ils concernent les Juifs de notre pays, mais pas seulement parce qu’ils nous attaquent tous: Juifs et non-Juifs, tout ce sur quoi notre pays s’appuie, nos valeurs et nos libertés. Ils frappent au cœur de notre existence commune car ils ont une haine profonde de la démocratie. Nous ne devons jamais accepter le fait que les Allemands doivent vivre dans la peur à cause de leurs convictions religieuses. Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour veiller à ce qu'ils puissent mener leur vie librement et en toute sécurité. L’antisémitisme et le racisme ne commencent pas par des actes violents; c'est beaucoup plus subtil. Nous devons nous assurer de ne pas nous réveiller seulement après que les mots sont devenus des actes."

La chancelière a souligné le fait que la haine proliférait non seulement dans la rue, mais également en ligne, ce qui a poussé son gouvernement à adopter une série de règlements plus tard cette semaine pour garantir que l'incitation à la haine et les discours de haine agressifs soient punis plus sévèrement.

"Je considère ce prix, qui porte le nom de Theodor Herzl, comme une obligation de ne jamais se contenter de ce qui a été accompli, mais de continuer à rechercher un avenir meilleur avec nos partenaires", a déclaré la chancelière Merkel. "Je souhaite vous encourager tous à continuer d'œuvrer pour une vie juive diversifiée et sécurisée en Allemagne - tout comme je continuerai à le faire moi-même." 

En remettant ce prix à la chancelière, le président de WJC, Lauder, a souligné les progrès accomplis par l'Allemagne de l'après-guerre pour se reconstruire et éliminer son sombre passé. «Vous, la chancelière Merkel, êtes l'icône de cet incroyable succès. Vous êtes le symbole de tout ce qui est bon dans l'Allemagne d'après-guerre », a déclaré le président de WJC, Lauder. «Vous êtes le gardien de la démocratie, le gardien de la civilisation et le gardien de l'Europe… vous avez toujours soutenu la communauté juive de ce pays. Vous avez toujours été aux côtés d'Israël ... vous êtes un dirigeant allemand devenu un barrage d'une personne. Un barrage contre l'instabilité. Un barrage contre l'irrationalité. Un barrage contre l'extrémisme. Un barrage contre la haine. Un barrage contre le racisme. Un barrage contre l'antisémitisme. "

Cependant, malgré ces progrès considérables, le président de WJC, Lauder, a déclaré: "La haine antique contre les Juifs se relève à nouveau dans toute l'Europe", à des niveaux violents sans précédent depuis 1945 - une haine qui s'est manifestée il y a à peine 19 jours à Halle, l'attaque meurtrière de Yom Kippour. L'antisémitisme n'est pas un problème juif, c'est un problème allemand".

«Nous devons nous unir contre l'antisémitisme, le racisme, l'islamophobie, la xénophobie et l'homophobie. Nous devons combattre les ennemis de chaque peuple et de tous les peuples. Et c'est à nous tous d'agir maintenant », a déclaré le président du CJM Lauder, exposant un certain nombre de mesures à prendre, notamment la protection de la police dans toutes les synagogues à l'école, des sanctions plus lourdes et plus sévères pour quiconque commet une attaque antisémite, interdiction des discours de haine contre tout groupe sur Internet, engagement des partis politiques d'expulser tout membre impliqué dans l'antisémitisme et mise hors la loi de tous les partis politiques qui adhèrent à une idéologie néo-nazie. «La démocratie allemande doit se défendre, défendre ses citoyens et défendre ses Juifs contre les forces obscures qui se lèvent maintenant, à l'extrême droite et à l'extrême gauche», a déclaré le président du CJM Lauder.

Découvrez leurs discours complet sur le site du Congrès Juif mondial 

 

À LIRE AUSSI : 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.