Actualités
|
Publié le 10 Décembre 2018

Actu/DUDH - 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme

Il y a 70 ans, le 10 décembre 1948, les 58 États Membres qui constituaient alors l’Assemblée générale ont adopté la Déclaration universelle des droits de l’homme à Paris, au Palais de Chaillot.

Photo : Discours du président du Conseil Vincent Auriol lors de l'Assemblée générale de l'ONU, qui s'est achevée le 10 décembre 1948 après avoir adopté la Déclaration universelle des Droits de l'Homme. • Crédits : STRINGER / AFP - AFP

Le 10 décembre 1948, les 58 États Membres qui constituaient alors l’Assemblée générale ont adopté la Déclaration universelle des droits de l’homme à Paris au Palais de Chaillot (résolution 217 A (III)).

Pour commémorer son adoption, la Journée des droits de l'homme est célébrée chaque année le 10 décembre.
Ce document fondateur - traduit dans plus de 500 langues différentes - continue d’être, pour chacun d’entre nous, une source d’inspiration pour promouvoir l'exercice universel des droits de l'homme.

Cette année, la SNCF a lancé une campagne dans toutes les gares de France afin de célébrer le 70ème anniversaire de la DUDH. C'est Philippe Apeloig, récemment reçu à la Commission du Souvenir du Crif, qui a été chargé de réaliser l'ensemble des panneaux affichés en gare pour l'occasion. Découvrez la campagne SNCF en cliquant ICI.

Téléchargez le texte intégral de la DUDH au bas de cet article

***

Publié le 10 décembre sur le site de FranceCulture

Le 10 décembre 1948, l’Assemblée Générale des Nations Unies adoptait la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme au Palais de Chaillot, à Paris. Le texte promettait de bâtir un nouvel ordre international fondé sur les droits de l’homme. Soixante-dix ans plus tard, le bilan est loin d’être positif. Si la Déclaration universelle est le document le plus traduit au monde, en 512 langues selon le Haut-commissariat de l’ONU pour les droits de l’homme, aucun Etat ne l’applique totalement. Le XXIe siècle marquera-t-il le crépuscule des droits de l’homme ? 

Pour en parler, nous recevons Alexandre Tcherkassov, président russe du conseil des droits de l’homme de l’Association Memorial. 

Et François Croquette, ambassadeur de France pour les droits de l’homme.  

 

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.