Actualités
|
Publié le 4 Septembre 2012

AL-NAS TV : comment battre sa femme en islam

MEMRI Middle East Media Research Institute, Dépêche  Fr. n° 352

 

Ci-dessous des extraits d´une conférence du prédicateur égyptien Abdel Rahman Mansour, diffusée sur Al-Nas les 17 et 18 août 2012.

Abdel Rahman Mansour (photo) : L’islam enseigne à l’homme de battre sa femme en dernier recours avant le divorce, afin qu´elle se corrige, le traite avec bonté et respect, et comprenne que son mari a un statut supérieur au sien.

 

Je dis à tous les maris : Ne vous précipitez pas pour la battre dès que surgit un problème. Ô serviteur d’Allah, Allah a dit : « Réprimandez celles dont vous craignez la désobéissance, refusez de partager leurs lits et battez-les ». Il ne faut pas frapper sous l´effet de la colère.

 

Vous devez savoir une chose : si la femme prononce le nom de Dieu, il faut mettre fin aux coups.

 

(…)

 

Lorsqu’Aïsha pensa du mal du prophète Mahomet, estimant qu’il ne la traitait pas comme ses autres femmes, et croyant que lorsqu’il quittait sa chambre, c´était  pour aller chez une autre épouse, elle le suivit pour l´épier. Aïcha affirme que lorsque le Prophète le découvrit, « il m´administra une tape douloureuse ».

 

C´était dans le but de la discipliner, non parce que le Prophète aimait frapper ou faire mal physiquement. Le Prophète a agi de la sorte pour discipliner cette femme.

 

(…)

 

Une femme bonne, même si elle est battue par son mari, met sa main dans la sienne et dit : « Je ne me reposerai pas tant que tu ne seras pas satisfait de moi ». C’est la conduite que le prophète Mahomet a enseignée à ses femmes.

 

(…)

 

Pour consulter l´intégralité des dépêches de MEMRI en français et les archives, libres d´accès, visiter le site www.memri.org/french.

 

Source : http://www.memri.org/clip/en/0/0/0/0/0/0/3554.htm

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.