Actualités
|
Publié le 27 Novembre 2019

Antisémitisme - Un tag antisémite sur les murs d'une grande université parisienne

Mardi 26 novembre, un tag antisémite a été découvert sur les murs de l'université Panthéon-Assas, a rapporté l'Union des étudiants Juifs de France (UEJF), association membre du Crif, dans un tweet.

Ce mardi, le tag antisémite « À bas la juiverie » a été découvert sur les murs extérieurs de l’université Panthéon-Assas à Paris.

L'Union des étudiants Juifs de France (UEJF), association membre du Crif, a rapidement réagi sur le réseau social twitter pour dénoncer "la banalisation de telles inscriptions dans l’enseignement supérieur". Dans le même temps, l'UEJF a informé qu'elle portait "plainte pour ne pas laisser l'impunité prendre le dessus".

La présidente de l'UEJF, Noémie Madar s'est également exprimé à travers un communiqué. "Les inscriptions antisémites sont de plus en plus nombreuses et les condamnations de plus en plus rares" a-t-elle déplorée.

Ces dernières années, d'autres actes antisémites au sein d'universités ont eu lieu. Ainsi, en avril 2019, des individus s'étaient introduits dans le local de l’Union des Étudiants Juifs de Dauphine à l’Université Paris Dauphine (Paris 16ème). Ces individus qui avaient uriné sur le matériel du local associatif, ont également filmé leur délit puis l’ont partagé sur les réseaux sociaux.

En octobre 2018, c'est dans l’une des salles d’étude d’HEC, que des étudiants ont découvert l'inscription antisémite "Juden" sur le mur, inscrit en grosse lettres orange. Cette inscription s'accompagnait de multiples dessins de croix gammés. Ces tags avaient profondément choqués.

Mon image

En mars 2018, le local de l'Union des étudiants juifs de France (UEJF) à l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne avait aussi été saccagé.

 

Le Crif vous propose aussi : 

 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.