Actualités
|
Publié le 11 Décembre 2018

BestOf Contre l'antisémitisme - Un cimetière juif profané à Strasbourg

Ce mardi 11 décembre, alors que Strasbourg rendait hommage à Simone Veil en associant son nom à l'Avenue de la Paix de la ville, des tags antisémites étaient découverts dans le cimetière juif d'Herrlisheim. Le Crif dénonce avec sévérité l’ignominie de tels actes et attend que la justice sanctionne le(s) auteur(s) de ces faits.

Ce mardi 11 décembre, au moment même de l'inauguration de l'avenue Simone Veil à Strasbourg, les responsables de la communauté juive ont été avertis de la profanation du cimétière juif d'Herrlisheim, au nord de la ville.

Plusieurs tombes ont été tagguées de croix gammées et des inscriptions ont été écrites sur les murs du cimetière, parmi lesquelles "Crif = Zog" ou encore "88", formule utilisée par les groupes néo-nazis pour désigner Hitler. Ce cimetière juif est géré par le Consistoire israélite du Bas-Rhin qui a immédiatement porté plainte.

Pierre Haas, le délégué régional du Crif Strasbourg, a rappelé que des tags similaires avaient été découverts au cours de ces dernières semaines. "Cette série de tags antisémites a débuté il y a plusieurs mois et vise un certain nombre d'élus, dont le préfet de la région Grand Est, Jean-Luc Marx."

Les inscriptions contenaient des messages anti-migrants, messages également découverts aujourd'hui dans le cimietière juif de Strasbourg. "Nous sommes très régulièrement en contact avec le procurreur adjoint qui nous a assuré que l'enquête se poursuivait" a t-il précisé.

Le Crif vous propose :

 

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.