Actualités
|
Publié le 29 Novembre 2019

Ça s'est passé aujourd'hui - 29 novembre 1947 : les Etats du monde votent à l'ONU la création d'un Etat israélien

Il y a peut-être 1, 5, 10 ans ou encore un siècle tout juste, se produisait un événement marquant. Dans cette nouvelle rubrique intitulée « Ça s’est passé aujourd’hui », à l'image d'un éphéméride, le Crif revient sur quelques événements majeurs de l’Histoire date par date.

29 novembre 1947 : les Etats du monde votent à l'ONU la création d'un Etat israélien

Le 29 novembre 1947, un rêve vieux de 2000 ans devint une réalité : un Etat israélien voit le jour.

Ce jour-là, l’Assemblée Générale de l’ONU vote la Résolution 181 et adopte un plan de partage du Mandat britannique en deux Etats.

Ayant gouverné la région depuis 1917, le Royaume-Uni annonce la fin, en février 1947, de son Mandat. Le Comité Spécial désigné par l’Assemblée Générale recommanda la création de deux états distincts, un Etat Juif et un Etat Arabe. Jérusalem et sa proche banlieue sont placées sous contrôle international de l'ONU en tant que corpus separatum.

La Résolution 181 fut adoptée par l’Assemblée Générale de l’ONU le 29 novembre 1947.

Ce vote historique fut suivit d’un enthousiasme sans pareil à la radio chez les Juifs du monde entier, tandis que l’heureuse nouvelle amena des milliers de personnes à danser et célébrer dans les rues du nouvel Etat.

La Résolution 181 fut ardemment rejetée par la population arabe locale et par les Etats arabes voisins. Niant le droit du peuple juif à s’autodéterminer, les pays arabes déclarèrent ouvertement leur intention d’empêcher, par tous les moyens, la création d’un état juif. Une vague d’attaques violentes fut lancée contre la population juive. Israel gagnera ce qu’on appelle aujourd’hui la Guerre d’indépendance, mais en paiera le prix fort : 1% de la population totale perdra la vie. 

La population arabe du territoire mandataire souffrit également en raison du refus arabe d’accepter le plan de partage. Environ 700 000 personnes entendirent les appels à fuir de leurs leaders ou partirent après avoir été mêlé aux combats. Les Arabes qui restèrent devinrent des citoyens israéliens à part entière, bénéficiant de l’égalité des droits pour tous, tandis que leurs frères furent maintenus sous un statut perpétuel de réfugiés par leurs hôtes arabes, afin qu’ils servent de pions dans le conflit politique avec Israel.

Pendant ce temps, 800 000 Juifs furent expulsés des pays arabes et trouvèrent refuge en Israël.

 

Résumé du vote de l’Assemblée Générale de la Résolution 181, 29 novembre 1947

Adoptée à la 128ème séance plénière :

En faveur : 33

Australie, Belgique, Bolivie, Brésil, République socialiste soviétique de Biélorussie, Canada, Costa Rica, Tchécoslovaquie, Danemark, République Dominicaine, Equateur, France, Guatemala, Haïti, Islande, Liberia, Luxembourg, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Nicaragua, Norvège, Panama, Paraguay, Pérou, Philippines, Pologne, Suède, République socialiste soviétique d’Ukraine, Union d’Afrique du Sud, Etats-Unis d’Amérique, U.R.S.S., Uruguay, Venezuela.

Contre : 13

Afghanistan, Cuba, Egypte, Grèce, Inde, Iran, Irak, Liban, Pakistan, Arabie Saoudite, Syrie, Turquie, Yémen.

Abstentions : 10

Argentine, Chili, Chine, Colombie, El Salvador, Ethiopie, Honduras, Mexique, Royaume-Uni, Yougoslavie.

Sources : Ambassade d'Israël en France

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.