Actualités
|
Publié le 21 Juin 2018

#Crif #Asso - Ariel Goldmann nous parle du Fonds Social Juif Unifié et du Festival des Cultures Juives

Depuis sa création en 1944, près de 80 associations, institutions et organisations sont devenues membres du Crif. Aujourd'hui, à l'occasion notamment du Festival des Cultures Juives, nous avons rencontré Ariel Goldmann, Président du Fonds Social Juif Unifié.
Présentez-nous le Fonds Social Juif Unifié, ses missions et ses objectifs en quelques lignes

Ariel Goldmann - Le Fonds Social Juif Unifié (FSJU) est né au lendemain de la guerre en 1950 de la volonté notamment de grands philanthropes parmi lesquels Guy de Rothschild, dont notre siège porte le nom. Il s’agissait alors de reconstruire la communauté après le drame de la Shoah.

Le Fonds Social Juif Unifié est l’Institution centrale de la communauté juive de France, dans les domaines du social, de l’éducation, de la culture, de la jeunesse et de la vie associative.

Il combat la pauvreté et l’exclusion en finançant des programmes sociaux, favorise la transmission de l’identité avec des programmes culturels et éducatifs, renforce les liens entre la France et Israël grâce à des partenariats avec des organismes qui s’attaquent sur le terrain à la précarité et favorisent une éducation de qualité.

Depuis des décennies les FSJU se veut le garant d’un certain nombre de valeurs fondamentales : renforcer la solidarité au sein de la Cité, développer l’identité juive, créer des synergies, encourager les initiatives, resserrer les liens avec Israël sont des priorités stratégiques.

Les dons collectés par l’Appel Unifié Juif de France (bras collecteur du FSJU) permettent au Fonds Social Juif Unifié de mener ces actions essentielles, en matière de Solidarité et d’Identité, pour pérenniser la communauté juive de France et améliorer la vie des Israéliens.

Le Fonds Social Juif Unifié regroupe, en 2018, 322 associations adhérentes dans les champs du social, du culturel, des écoles et de la jeunesse.

Il soutient, par ses services et subventions, 386 programmes associatifs.

Reconnu d’utilité publique, le FSJU est l’interlocuteur des pouvoirs publics et des collectivités territoriales notamment dans le domaine de l’enseignement.

Il est également opérateur de programmes spécifiques.

Depuis 14 ans, le FSJU organise chaque année un festival magnifique, le Festival des Cultures Juives. L'édition 2018 se termine lundi, au terme d'un concert d'exception. Comment s'est déroulé le Festival ? Que retenez-vous de cette édition ?

Ariel Goldmann - Initié en 2005 par le FSJU, avec les mairies des 3e et 4e arrondissements de Paris, il constitue le plus grand Festival juif de France. Cet événement inscrit en juin au calendrier officiel de la Ville de Paris, soutenu par la Région Ile-de-France, est organisé avec un réseau de partenaires parmi lesquels la Fondation du Judaïsme français et piloté par le FSJU. 

Le Festival propose durant près de trois semaines des manifestations culturelles éclectiques (conférences, concerts, expositions…), qui accueillent en moyenne 25 000 personnes chaque année.

Durant les premières années, le Festival était consacré à un pays : l’Espagne, les USA, la Pologne, etc. Puis, au fil des années chaque ouverture du Festival a proposé une création spéciale : clin d’œil des artistes pour le plus grand plaisir des festivaliers.

 Les dernières éditions étaient thématiques: « Liberté, liberté, chérie » (2015), « Audace » (2016), « Rêvons » (2017), et « Ensemble » en 2018.

Le cru 2018 a été marqué par la Saison croisée France Israël puisque le Festival était labellisé par le comité de cette saison et aura constitué l’un des temps forts de celle-ci. Le FSJU est fier d’avoir participé à cette hauteur à un tel évènement entre la France et Israël marquant ainsi comme il se devait les 70 ans de la création de l’Etat d’ISRAEL.

Le FSJU et le Crif travaillent de concert dans de nombreux domaines, et depuis très longtemps. Quel est le lien entre le FSJU et le Crif en 2018 ?

Ariel Goldmann - Le FSJU et le Crif ont une histoire commune et un long parcours cote à cote au sens propre comme au figuré puisque ces deux institutions,  créées pratiquement au même moment (pendant ou juste après la guerre) ont toujours leurs sièges nationaux dans le même immeuble, rue de Téhéran d’abord, puis rue Broca !

Le  FSJU est un membre du Crif depuis sa création.Il en est le plus important par le nombre de ses mandats à l’assemblée générale du CRIF, en termes de gouvernance et par le montant de sa contribution.

Enfin, et surtout, nos deux institutions partagent en commun ces valeurs à la fois républicaines, d’amour de la France, d’ouverture vraie sur la cité et d’amour et de défense des valeurs du Judaïsme et de soutien à Israël !

Le Crif vous propose :

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.