Actualités
|
Publié le 9 Janvier 2017

#CRIF - Commémoration du 9 janvier, Conférence de Paix, ITW de Francis Kalifat

Le Président du CRIF a répondu aux question de Sylvie Bensaid pour Tribune juive

La tuerie et la prise d’otages de l’hyper cacher Porte de Vincennes le 9 janvier 2105  est l’attaque antisémite la plus meurtrière en France depuis plus de 30 ans, avec celle de l’école Ozar Hatorah à Toulouse en 2012, a marqué à jamais les esprits.
Pour ce deuxième et  » triste anniversaire  » des victimes d’Amely Coulibaly, nous nous sommes entretenus avec Francis Kalifat, Président du Crif, organisateur de deux  événements au mois de janvier.

Tribunejuive.info : Deux ans après l’attaque terroriste à l’hyper cacher vous organisez une cérémonie le lundi 9 janvier ?

Francis Kalifat : oui en effet, cet acte antijuif, car c’est bien de cela qu’il s’agit, doit être inscrit dans la mémoire collective nationale.

Nous organisons une seule cérémonie toute en sobriété, car il n’y aura pas de prise de parole, celle ci se déroulera en deux temps :

de 18h30 à 19h30 ce sera un  moment de recueillement autour des familles des victimes, des otages et de leur famille. Un moment tout en sobriété ou assisteront le Ministre de l’intérieur Bruno Le Roux,  la Maire de Paris Anne Hidalgo, Valérie Pecresse la présidente de la région île de France, Joël Mergui, le Président des consistoires, Ariel Goldmann, Président du FSJU

Le Grand Rabbin de France rendra hommage aux victimes en prière.

Dans un deuxième temps de 19h30 à 22 h30, l’ensemble de la communauté  se réunira sous un chapiteau dressé pour l’occasion et pourra à son tour se recueillir, allumer des bougies et manifester son soutien en laissant des  messages dans un livre spécialement dédié à cet effet.

Soyez nombreux en cette date anniversaire à venir témoigner et dire que nous n’oublierons jamais Philippe Braham, Yohan Cohen, Yohav Hatab et François Michel Saada victimes de la haine anti juive,

Tribunejuive.info : Vous mobilisez la communauté juive le 15 janvier, devant l’Ambassade d’Israël à Paris, le jour même où est organisée la Conférence pour la Paix ?

Francis Kalifat : Nous ne sommes pas là pour condamner mais pour exprimer notre solidarité à Israël et à Jérusalem et manifester notre inquiétude face à une conférence qui ressemble à un tribunal et où Israël sera jugé.

Israël est attaqué et stigmatisé de toutes parts, de l’ONU à l’Unesco.

On a besoin d’être ce dôme de fer diplomatique pour protéger Israël, quand  Israël est attaqué de façon injuste.

Le 15 janvier à Paris, on demandera encore à Israël, de faire des concessions unilatérales, mais on n’exigera rien du côté palestinien.

Tribunejuive.info : Pensez vous qu’Israël est prêt pour des négociations ?

Francis Kalifat : Israël est prêt, le gouvernement a la volonté de rentrer dans un processus de négociations directes, alors que les palestiniens ne veulent pas s’asseoir autour de la table avec les israéliens. On s’interroge sur ce qu’il y a derrière cette conférence. Nous craignons que cette rencontre ne soit l’amorce d’une nouvelle résolution contre Israël.

Tribunejuive.info : La France qui veut faire avancer le processus de paix a t elle pris le mauvais chemin pour y arriver ?

Francis Kalifat : Oui, la paix ne sortira pas de cette conférence. Si l’on veut aboutir à un règlement de paix pacifique, on doit rappeler les refus répétés des palestiniens  on ne peut pas faire comme si tout est à recommencer. Si le Quartet cesse de stigmatiser systématiquement  Israël,  mais fait pression sur les palestiniens, on arrivera plus facilement à une vision plus globale et à des négociations équilibrées.

Tribunejuive.info : Ça sent le règlement de compte ou le testament présidentiel ?

Francis Kalifat : le Président François Hollande ne l’a pas perçu de cette manière ou alors il veut faire un cadeau à l’administration américaine. Le président démocrate Barak Obama quittera la Maison Blanche le 20 janvier, et cette conférence se tient 5 jours avant la prise officielle des fonctions de Donald Trump.

Tribunejuive.info : D’autres associations sont elles à vos côtés pour cette mobilisation ?

Francis Kalifat : oui cette manifestation bénéficie du soutien de  l’Absi Keren Or, de l’AJC, du B’nai B’rith, du Collectif Haverim, du Collectif d’urgence, de l’UEJF et l’ensemble des associations membres du CRIF.

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.