Actualités
|
Publié le 28 Décembre 2018

Crif - Conférence et photo-montage scandaleux à l'Institut du Monde Arabe : Francis Kalifat écrit à Jack Lang

Le Président du Crif a pris connaissance d'une conférence scandaleuse programmée à l'Institut du Monde Arabe le 3 janvier prochain. Cette conférence, illustrée par un photo-montage révoltant du Premier Ministre israélien, aura pour effet de participer à l’importation du conflit en France avec les conséquences dramatiques que nous connaissons tous. Francis Kalifat a immédiatement adressé un courrier électronique à Jack Lang, Président de l'Institut du Monde Arabe, et lui a demandé de prendre les mesures qui s'imposent.

Mail de Francis Kalifat, Président du Crif, adressé à Monsieur Jack Lang, Président de l'Institut du Monde Arabe, vendredi 28 décembre :

"Monsieur le Président,

En me rendant sur le site Internet de l’Institut du Monde Arabe que vous présidez, j’ai été particulièrement choqué et consterné par l’annonce d’une "rencontre-débat" programmée le 3 janvier prochain sur le thème :
Main basse sur Israël. Netanyahou ou la fin du rêve sioniste.
Cette annonce est illustrée par un photo-montage représentant le Premier Ministre israélien Benjamin Netanyahou la main rouge de sang - que l'on devine être celui de Palestiniens, symbolisés par le keffieh qu’il porte autour du cou.
Il est inacceptable qu’un Institut financé en grande partie par l’Etat puisse véhiculer de telles images aux relents antisémites et nauséabonds, qui ne peuvent qu’attiser la haine anti-juive dans notre pays.

Je vous demande instamment de faire retirer cette annonce et de prendre les mesures qui s’imposent concernant une conférence dont le seul but est de participer à l’importation de ce conflit en France avec les conséquences dramatiques que nous connaissons.

Est-il utile de vous rappeler que le Président de la République a lui même qualifié l’antisionisme de forme réinventée de l’antisémitisme. 

Dans l’attente de votre retour, je vous prie d’agréer mes salutations.

Francis Kalifat, Président du Crif"

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.