Actualités
|
Publié le 10 Juillet 2018

#Crif #Delegation - Rencontre avec Avi Gabbay, Président du Parti travailliste israélien, chef de l'Opposition

Il y a deux semaines, une délégation composée du Président du Crif, ainsi que de membres du Bureau exécutif et de présidents de Crif régionaux, a effectué un voyage officiel en Israël. Au programme, rencontres avec des responsables politiques, de la majorité et de l’opposition, avec les représentants des Olim de France, et avec des représentants de la société civile. Découvrez les rencontres qui ont rythmé le voyage officiel du Crif.

Jeudi 28 juin, Siège du Parti Avoda (Parti travailliste israélien), Tel Aviv

Il y a tout juste un an, Avi Gabbay était élu à la tête du Parti travailliste israélien (Avoda). Il est ainsi devenu Chef de l'Opposition. Le Crif l'a rencontré à l'occasion de son voyage officiel en Israël.

Le Crif - La semaine dernière, vous avez rencontré le président du Crif, Francis Kalifat, et une délégation officielle lors de leur mission en Israël. Quel était le but principal de votre rencontre ?

Avi Gabbay - La communauté juive française a toujours joué un rôle important dans le mouvement sioniste et dans la construction de l'Etat moderne d'Israël. Il était important pour moi d'accueillir la délégation du Crif au nom du Parti travailliste, et de partager notre vision sur l'avenir d'Israël. Je tiens d'ailleurs à remercier la communauté juive française pour son engagement de toujours envers Israël.

Le Crif - Vous êtes actuellement le Président du parti politique israélien Avoda (Parti travailliste). Quel est votre vision globale pour les prochaines années de l'Etat d'Israël ?

Avi Gabbay - Je crois en un Israël qui maintient une politique de sécurité relativement agressive, qui prend l'initiative de la paix avec les Palestiniens et qui soutient une économie juste où chaque enfant a les mêmes chances de réussite. Nous avons un pays incroyable composé de gens intelligents et parmi les plus innovants au monde, et pourtant nos services gouvernementaux sont loin derrière. Le gouvernement se concentre sur lui-même plutôt que sur la vie des citoyens. Ma vision est celle d'un Israël au meilleur de lui-même pour ses citoyens, et qui dirige le Moyen-Orient militairement et économiquement.

Le Crif - Au cours de la réunion, vous avez exprimé votre enthousiasme envers le Président français Emmanuel Macron et sa politique. Qu'appréciez-vous particulièrement dans ses actions et son attitude politique ?

Avi Gabbay - Tout comme le Président Emmanuel Macron, j'ai d'abord été fonctionnaire (en tant qu'économiste à la division du budget du Ministère des Finances), j'ai ensuite travaillé dans le secteur privé (en tant que PDG de la plus grande société de télécommunications israélienne), et j'ai été Ministre* d'un gouvernement que j'ai finalement quitté. Emmanuel Macron est audacieux et comprend l'imporance d'unir les Français autour de politiques de bon sens, attitude qui, je crois, pourrait être utile en Israël.

Le Crif - La population d'immigrants français en Israël compte environ 150 000 personnes. Constituent-elles une cible importante pour votre action politique ? Quel pourrait être le moyen de leur faire choisir le bulletin "Avoda" aux prochaines élections ? Quelle est votre stratégie envers cette population et ses attentes ?

Avi Gabbay - Nous avons un important groupe de travail français et francophone qui participe à toutes les activités du parti et nous aide à communiquer avec la population francophone d'Israël. Nous continuerons à sensibiliser la population français à nos politiques et de notre vision pour Israël, et nous continuerons d'organiser des événements dédiés à cette communauté dès l'automne prochain.

*Avi Gabbay a été Ministre de l'Environnement de 2015 à 2016

Découvrez le groupe de travail "Les Israéliens francophones pour Avi Gabbay" et suivez les projets du parti pour les Français en Israël

Propos recueillis par Marie-Sarah Seeberger

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.