Actualités
|
Publié le 6 Juillet 2020

Crif en régions - Le Crif Alsace face à la crise sanitaire

Le confinement n’a pas été une période facile. Chaque région a dû faire face à des défis différents. Dans cet article, le délégué régional du Crif Alsace revient sur la façon dont la crise sanitaire a été vécue par la communauté juive d'Alsace.

La crise sanitaire : le virus, le confinement, puis le déconfinement ont grandement impacté la vie de la communauté juive en Alsace. En cette fin de crise, du moins nous l'espérons, Pierre Haas, le délégué régional du Crif Alsace, fait le point sur la situation dans sa région. 

 

Crif : Comment votre région a-t-elle vécu ces derniers mois, du confinement au déconfinement ?

Pierre Haas : L'Alsace a été particulièrement affectée par la pandémie dont le principal foyer a été à Mulhouse. Le virus s'est propagé rapidement juste au début de la fête de Pourim.

De ce fait, la communauté a été particulièrement touchée, les Présidents des deux consistoire du Bas et Haut Rhin, de nombreux  Rabbins, le chantre de la communauté de Strasbourg et le délégué du Crif en Alsace ont été affectés. Nous avons vécu confiné au rythme des lectures collectives de Tehilim (psaumes) par Zoom. Profondément  bouleversée par le nombre de cas, la communauté a donc été très prudente dans son déconfinement.

Malheureusement cela n'a pas été le cas pour certains oratoires qui se sont ouverts très rapidement et pour les orthodoxes pour lesquels la fermeture du mikveh était insupportable. 

Néanmoins, le respect des consignes sanitaires a permis d'éviter toute flambée suivante.

 

Qu'avez-vous mis en place pour accompagner votre communauté et entretenir un lien avec elle pendant la période du confinement ?

Zoom s'est dévelopé comme un outil efficace de sociabilisation et de maintien des contacts entres les institutions et les membres de la communauté. Nous avons pu ainsi organiser une conférence très intéressante avec Georges Bensoussan, sur Zoom, au lieu d'un exposé en présentiel. (Pour visionner cette conférence et/ou en lire le compte-rendu, cliquez ici)

 

A quels défis majeurs avez-vous dû faire face pendant la crise sanitaire ?

Le nombre de personnes contaminées ajouté à l'impossibilité de vivre sa foi et les activités communautaires traditionnelles ont été un traumatisme fort pour les membres.

 

Depuis le déconfinement, avez-vous repris une activité normale ? Quel(s) enseignement(s) pour l’avenir ?

Si le Président du Consistoire du Haut-Rhin a pu heureusement s'en sortir rapidement, malheureusement le Président de celui du Bas-Rhin a dû rester très longtemps hospitalisé et sa rééducation sera longue.

Cela perturbe les projets de la communauté et fait perdre au Crif son interlocuteur privilégié. Nous espérons pouvoir reprendre une activité normale avec la fin de l'état d'urgence sanitaire et notamment à l'occasion de la commémoration publique de la rafle du Vel d'Hiv, tout en respectant les consignes sanitaires.

 

Selon vous, quel impact le confinement aura-t-il à long terme sur votre activité ? 

Le développement de l'usage de Zoom est un acquis pour communiquer mais la distanciation est un élément qui réduit la chaleur des échanges. Néanmoins, cet outil restera une option à considérer lors de prochaines rencontres.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.