Actualités
|
Publié le 4 Octobre 2019

Crif - Francis Kalifat : "Pour lutter contre l'antisémitisme, il faut aussi être prêt à lutter contre les autres haines que sont le racisme, la xénophobie et l'homophobie"

Ce vendredi matin, Francis Kalifat était l'invité d'Alexis Lacroix sur Judaïques FM. L'occasion pour le Président du Crif de faire le point sur les sujets d'actualité de ces dernières semaines.

Ce vendredi matin, le Président du Crif Francis Kalifat était l'invité d'Alexis Lacroix sur Judaïques FM.

Francis Kalifat a d'abord salué la récente Loi Avia sanctionnant les contenus haineux sur Internet. "Même si tout n'est pas parfait, c'est une belle avancée" a t-il déclaré.

Il a également rappelé l'importance du projet d'adoption par l'Assemblée nationale de la définition de l'antisémitisme de l'IHRA, une proposition de résolution portée par le député Sylvain Maillard. Francis Kalifat a ainsi rappelé l'engagement pris par le Président Emmanuel Macron lors du dernier Dîner du Crif et estime que sa majorité doit prendre ses responsabilités face à sa déclaration.

"J'ai écrit à chaque député un courrier accompagné d'un document epliquant ce qu'est l'antisionisme et la délégitimation de l'Etat d'Israël." a précisé Francis Kalifat.

Les deux hommes ont ensuite échangé autour du sujet de l'Iran et de la problématique sécuritaire globale au Moyen-Orient.

Enfin, Francis Kalifat a eu l'occasion de s'exprimer au sujet de la dernière Convention de la Droite. Interrogé sur les propos d'Eric Zemmour, le Président du Crif a dénoncé la haine contenu dans son discours.

"La République ne peut pas tolérer ce genre de discours. On ne peut pas être dans un discours raciste et essentialiste envers les musulmans. Nous ne pouvons pas, nous juifs, nous taire." a t-il souligné.

Francis Kalifat a regretté la confusion qui existe pour certains entre l'Islam, et l'islamisme. "Eric Zemmour est, comme toujours, dans des outrances de langages qui sont insupportables parce qu'elles créent des dégats." reprend t-il.

Le Président du Crif a enfin rappelé le nécessité de lutter contre toutes les haines, sans hiérachie. "Vous savez, si l'on veut lutter contre l'antisémitisme, on doit aussi être prêt à lutter contre les autres haines que sont le racisme, la xénophobie et l'homophobie." conclu t-il.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.