Actualités
|
Publié le 21 Novembre 2018

Crif - Francis Kalifat reçu par Nicole Belloubet, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice

Mercredi 14 novembre, le Président du Crif a été reçu par la Garde des Sceaux et Ministre de la Justice. L'occasion d'aborder l'importance de l'outil judiciaire français dans la lutte contre l'antisémitisme.

Francis Kalifat a d'abord salué la détermination du Gouvernement dans la lutte contre l'antisémitisme. Il a rappelé l'importance de la communauté juive de France, la deuxième plus grande communauté juive dans le monde après la communauté juive américaine. 

Il a fait part à la Ministre de son inquiétude face aux échecs successifs des plans gouvernementaux contre l'antisémitisme. "Aucun des plans mis en place n'ont produit les effets escontés" a souligné Francis Kalifat.

"Il faut s'intéresser aux ressorts particuliers de chaque haine, sans - bien entendu - hiérarchiser leur degrès d'importance" a t-il précisé.

Plusieurs points étaient à l'agenda de cette rencontre.

Le Président du Crif a tout d'abord salué la proposition de résolution du Conseil de l'UE concernant la lutte contre l'antisémitisme et la protection des communautés juives. Il a invité la Ministre a répondre favorablement à cette résolution. Nicole Belloubet a répondu que la proposition était actuellement en cours d'évaluation par la France et qu'elle serait soumise à examination le 21 novembre. 

Francis Kalifat a ensuite soulevé le problème de l'impunité des acteurs du BDS qui continuent à proférer et diffuser une haine d'Israël et à délégitimer l'Etat. Après avoir illustré ses propos par plusieurs exemples culturels, sportifs et commerciaux, il a demandé à l'autorité judiciaire de se saisir des outils nécessaires pour répondre à cette nouvelle forme d'antisémitisme. 

Enfin, le Président du Crif a abordé la question de la loi 1905 et des projets de modifications, au coeur de l'actualité française. Il a rappelé que les Juifs étaient profondément attachés à l'essence de cette loi mais que le Crif comprendra toutefois les modifications à la marge, si modifications il doit y avoir. 

Les conseillers de la Ministre, Gérard Unger, vice-Président du Crif, et Robert Ejnes, Directeur exécutif du Crif, participaient également à cette rencontre.

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.