Actualités
|
Publié le 10 Septembre 2019

Crif - Francis Kalifat rencontre Gabriel Attal, Secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Education nationale et de la jeunesse

Cette rencontre a notamment été l'occasion de discuter de l'engagement du gouvernement dans la lutte contre les discriminations et les haines à travers des outils républicains comme le service civique.

Mardi 10 septembre, Francis Kalifat a rencontré Gabriel Attal,  Secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Education nationale et de la jeunesse.

La discussion s'est d'abord engagée sur la sortie progressive des enfants français juifs du système de l'Education Nationale. Lors du dernier Dîner du Crif, en février 2019, le Président Emmanuel Macron avait indiqué avoir demandé à Jean-Michel Blanquer, Ministre de l'Education nationale, de "procéder à un audit de tous les établissements marqués par le phénomène de déscolaristion des enfants de confession juive". Gabriel Attal a indiqué à Francis Kalifat que cet audit était en cours et qu'il donnerait bientôt lieu à une première présentation de résultats.

Concernant la lutte contre l'antisémitisme à l'école et à travers le péri-scolaire, le Secrétaire d'Etat s'est montré très engagé et résolu à mobiliser des efforts et des moyens dans ce sens. L'échange a notamment porté sur la Semaine de lutte contre le racisme et l'antisémitisme [qui a lieu tous les ans]. Francis Kalifat a rappelé l'importance de lutter contre toutes les haines, sans hiérarchisation, en les traitant chacune selon leurs caractéristiques propres. L'idée d'activités dédiées à chaque haine a été soulevée afin d'apporter des résultats probants.

Garbiel Attal a assuré Francis Kalifat de l'engagement du gouvernement dans la lutte contre les discriminations et les haines, notamment à travers des outils républicains comme le service civique.

Francis Kalifat a présenté l'Observatoire de la haine sur Internet lancé par le Crif et a expliqué au Secrétaire d'Etat qu'un premier travail avait été fait afin de quantifier et qualifier les contenus antisémites sur Internet. Il a souligné que cet Observatoire avait la volonté d'être mis au service de la lutte contre d'autres haines et discriminations.

Le Président du Crif a également mis en avant le travail du département digital du Crif et son engagement dans la lutte contre l'antisémitisme sur Internet, les signalements de contenus illicites et la production d'éléments de contre-discours et de discours positifs, notamment sur l'histoire des Juifs de France.

L'entretien s'est conclu autour de sujets plus politiques parmi lesquels les dangers du discours indigéniste, et l'importance d'une cohésion sans faille face au vote des parlementaires concernant l'adoption de la définition de l'antisémitisme de l'IHRA [vote reporté en octobre prochain].

Garbiel Attal a accepté l'invitation du Crif à participer à sa prochaine Convention nationale, le 17 novembre prochain.

Yonathan Arfi, vice-Président du Crif, Robert Ejnes, Directeur éxecutif du Crif, et Fanny Anor, directrice de cabinet du Secrétaire d’Etat participaient également à la rencontre.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.