Actualités
|
Publié le 20 Septembre 2019

Crif - Francis Kalifat rencontre la presse juive française

C'est désormais une tradition. Jeudi 19 septembre, Francis Kalifat a rencontré les journalistes des médias juifs français. L'occasion d'aborder les gros titres de l'année 2019 et de discuter plus encore des grands événements à venir.

Cette rencontre est devenue une tradition chère à Francis Kalifat. Une tradition qu'il a assuré vouloir preserver, au delà-même de son second mandat.

Comme tous les ans, le Président du Crif Francis Kalifat a rencontré les journalistes de la presse et radio juives françaises afin de dresser un bilan de l'année écoulée et de discuter des sujets d'actualité.

Francis Kalifat a d'abord chaleureusement remercié les journalistes pour leur présence, et félicité leur travail et les médias pour lesquels ils travaillent. Le Président du Crif a assuré les journalistes de la considération portée à leurs publications. Il a une nouvelle fois souligné l'importance égale qu'il accorde à la presse communautaire et à la presse nationale. Il a rappelé qu'il avait toujours été disponible face aux sollicitations des journalistes et qu'il le resterait.

Francis Kalifat a fait part de son inquiétude face à la haine antisémite qui sévit chaque jour en France. Il a salué les inititatives mises en place par les pouvoirs publics parmi lequelles la loi Avia et les mesures liées à l'éducation. Cependant, il a reconnu qu'il fallait encore trouver le bon moyen de lutter efficacement contre l'antisémitisme.

"Nous avons à présent besoin de mesures à très court terme pour envoyer des signaux forts." a t-il déclaré. Pour Francis Kalifat, ces signaux forts doivent passer par la justice, trop peu efficace à ce jour dans la lutte contre la haine. A ce sujet, il a rappelé ses nombreuses rencontres avec la Garde des Sceaux, Ministre de la Justice Nicole Belloubet. "Aujourd'hui, un outil pénal est à trouver pour enrayer l'antisémitisme" a t-il précisé.

Francis Kalifat a réitéré sa conviction que chaque haine doit être traitée selon ses spécificités propres, sans hiérarchie. "Toutes les discriminations répondent à des ressorts singuliers mais doivent être traitées avec la même énergie." a t'il expliqué.

Le Président a enfin parlé de la haine d'Israël et de l'antisionisme, la forme réinventée de l'antisémitisme. Il a rappelé l'engagement pris par le Président Emmanuel Macron lors du dernier Dîner du Crif pour l'adoption par la France de la définition de l'antisémitisme de l'IHRA. Il a précisé qu'une proposition de résolution sur ce sujet, portée par Sylvain Maillard, allait être examinée au mois d'octobre par les députés français

Cette rencontre a été l'occasion pour Francis Kalifat de réaffirmer l'estime sincère qu'il porte aux médias juifs français ainsi que l'attention quotidienne que le Crif porte à leur travail. 

Les journalistes ont pu poser leurs questions au Président du Crif et discuter plus encore des grands événements à venir.

Gérard Unger, vice-Président du Crif, Robert Ejnes, Directeur exécutif du Crif, Véronique Harari, Directrice des Amis du Crif, et Marie-Sarah Seeberger, Responsable éditoriale du Crif, étaient également présents à la rencontre.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.