Actualités
|
Publié le 1 Décembre 2017

#Crif #Histoire - 1er décembre 1955 : Rosa Parks, ose dire non

Il y a 62 ans, Rosa Parks refusait de céder sa place à un passager blanc dans un bus de l’État de l’Alabama, aux États-Unis : elle ignorait que son acte déclencherait un tel mouvement de lutte pour les droits civiques. Celle qui est parvenue à initier le combat contre la ségrégation raciale a contribué à changer le visage de l’Amérique.

1er décembre 1955, Alabama. Rosa Parks, 42 ans, prend le bus. Le chauffeur lui demande de laisser sa place à un homme blanc pour aller se mettre au fond, dans la zone réservée aux Noirs. À l'époque, si un Blanc veut occuper les rangs du centre, c'est au Noir de se pousser. Mais Rosa Parks est fatiguée. Elle est fatiguée moralement, de l'oppression que subissent quotidiennement les millions de Noirs des États du Sud des États-Unis. Ce jour-là, elle dit non.

La police l'arrête et elle reçoit une amende de 15 dollars. Le jour de son procès, le 5 décembre 1955, le mouvement de boycott des bus de Montgomery débute pour réclamer la justice sociale. À sa tête, un jeune pasteur de 26 ans, Martin Luther King. Pendant 381 jours, des milliers de personnes refusent d'entrer dans un bus, se rendant au travail à pied, en partageant leurs voitures ou en taxi.

Le 13 novembre 1956, la Cour suprême vote la fin de la ségrégation raciale dans les bus municipaux. C'est une première victoire. Mais les violences et menaces racistes restent fréquentes en Alabama. Il faudra attendre 1964 pour que les lois Jim Crow soient abrogées par le Civil Rights Act, qui interdit tout forme de ségrégation.

Rosa Parks s'est éteinte le 24 octobre 2005. Elle fut la première femme à reposer sous la rotonde du Capitole pendant deux jours afin que les hommages publics lui soient rendus.

Biographie de Rosa Parks publiée sur YouTube

 

Source : Madame Le Figaro - Il y a 60 ans, Rosa Parks refusait de céder sa place dans le bus

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.