Actualités
|
Publié le 27 Mai 2020

Crif - Journée nationale de la Résistance

Il y a 77 ans se tenait la première réunion du Conseil national de la Résistance, instance créée par la France Libre, sous la présidence de Jean Moulin. Le 27 mai marque désormais la Journée nationale de la Résistance.

Photo : Membres du Conseil national de la Résistance, en septembre 1944. 

 

Depuis 2014, l'Assemblée nationale a instauré le 27 mai comme Journée nationale de la Résistance. Cette journée commémorative est l'occasion d'une réflexion sur les valeurs de la Résistance et celles portées par le programme du Conseil national de la Résistance.

La Résistance désigne les mouvements qui se sont opposés à l'occupation nazie pendant la Seconde Guerre mondiale. Beaucoup de réseaux se sont formés pour aider les resistants dans leurs opérations secrètes. Et nombreux sont les hommes et femmes à avoir lutté et à s'être mis en danger pour défendre leurs idées et pour la libérté. Certains d'entre eux furent arrêtés puis fusillés, d'autres déportés...

Aujourd'hui, nous rendons hommage à ceux qui ont résisté à l'Occupant nazi.

 

Qu'est-ce que le Conseil national de la Résistance instauré par Jean Moulin ?

Jean Moulin est un ancien préfet. Pendant la guerre, il rejoint la résistance et se rallie à la France Libre. En janvier 1942, il est envoyé par Charles de Gaulle en France. Sur place, Jean Moulin assure dès juillet 1942 le lien entre la France Libre et la résistance intérieure. Il unit les résistants du sud de la France en créant les Mouvements Unis de la Résistance (MUR) en janvier 1943.

Et le 27 mai 1943, il réunit sous l'autorité de Charles de Gaulle l'ensemble des mouvements de résistants français au sein du CNR (Conseil National de la Résistance).  Ce conseil a été instauré afin d'unifier les divers mouvements de Résistance française pendant l’Occupation, souvent désorganisés et cloisonnés, et coordonner l'action de la Résistance pour plus de cohésion et d'efficacité.

Mais la mission de Jean Moulin s'arrête un mois plus tard. Le 21 juin 1943 : il est arrêté, torturé par la Gestapo lyonnaise, et décède lors de son transfert en Allemagne en juillet 1943. Les cendres de Jean Moulin reposent aujourd'hui au Panthéon.

Pour en savoir plus : ÇA S'EST PASSÉ AUJOURD'HUI - 21 JUIN 1943 : ARRESTATION DE JEAN MOULIN

 

A l'occasion de cette journée nationale, découvrez quelques figures de la Résistance juive et non-juive en France

 

Sur le thème de la Résistance en Europe, le Crif vous propose aussi :

 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.