Actualités
|
Publié le 4 Février 2019

Crif - La Commission Relations avec les Elus a reçu Ariel Weil, Maire du 4ème arrondissement de Paris

En décembre dernier, la Commission Relations avec les Elus a reçu Ariel Weil, Maire du 4ème arrondissement de Paris.

Propos recueillis par Anne Brandy

En décembre dernier, la Commission Relations avec les Elus, présidée par Bernard Gahnassia a reçu Ariel Weil, Maire du 4ème arrondissement de Paris.

Ariel Weil commence son propos en précisant :

« Je me sens très à l’aise avec mon identité juive, et à titre personnel je n’ai jamais souffert d’antisémitisme. J’ai des liens étroits avec la France, les Etats Unis et Israël. Mes parents se sont installés dans le 4ème arrondissement  à leur arrivée à Paris, après leur déportation, en venant de Pologne. J’y vis et mes enfants vont à l’école publique dans cet arrondissement. »

« Je me suis déplacé il y a quelques jours en Israël avec la Maire de Paris Anne Hidalgo, qui a un lien très fort avec Israël. Je connais aussi l’histoire des juifs français, mon grand-père était un « hassid » de la rue Pavée, j’ai une femme qui fait partie du mouvement juif libéral de France, je me sens parfaitement bien dans mon identité de juif, dans cette identité multiple et dans cette communauté multiple. » 

« Concernant ma vie professionnelle, je suis cadre dans une grande société américaine, et j’ai créé le groupe de réflexion « Bouger les lignes ». La classe politique , j’en fais partie, mais je ne suis pas un « professionnel de la politique » ni un homme de parti, cependant j’ai été élu en tant que socialiste, je le reste, et je m’inscris dans cette tradition socio- démocrate. »

« Je développe pour l’agence qui m’emploie une start-up, son but : contribuer à financer les PME. Je suis un économiste et j’ai fait un constat depuis un an, la gestion des projets et des budgets municipaux est complexe et dans ce domaine, la compétence est importante. »

« Concernant les mesures d’apaisement prises par le Président MACRON, est-ce que celles-ci sont compatibles avec l’économie de notre pays actuellement ? Oui je le crois. Est-ce que cela règle tous les problèmes ? Je ne le pense pas, il faudrait une fiscalité écologique, il faudrait taxer le diesel ce qui permettrait d’en sortir mais sans que cela coûte aux usagers qui en sont les premières victimes, je crois que c’est la grande erreur qui a été faite. Cependant il faut noter qu’il y a une responsabilité des gouvernements successifs. »

« La Mairie de Paris a introduit les vignettes Crit’Air qui ont été une bonne chose afin de limiter les véhicules les plus polluants dans Paris certains jours de grande pollution. Je n’ai pas de voiture, ni personnellement ni professionnellement  ( je n’ai pas souhaité avoir un chauffeur) mais il est vrai mon arrondissement n’est pas grand, et je me déplace en transports en commun ou à vélo, parfois en taxi. Je suis également conscient que l’accessibilité dans le métro reste difficile pour les personnes frappées de handicap, il reste encore beaucoup à faire, il n’y a pas assez d’escalators, d’ascenseurs. A la station Saint Paul, pour effectuer ces travaux, il faudrait fermer la station pendant 2 ans, et un budget dont le syndicat régional de transports dit ne pas disposer. »

« D’autre part,  une des dernières lois votées dans le précédent quinquennat concerne la réforme du statut de Paris, qui inclut le regroupement des 4 arrondissements du centre de Paris, soit les 1er, 2ème, 3ème et 4ème arrondissements, avec une mairie centrale dans le 3ème : ce projet est au stade consultatif. Afin de protéger le service public, j’ai beaucoup insisté sur la nécessité d’une consultation ( en cours jusqu’au 31 janvier 2019 ) sur les services publics qui seront proposés dans les 3 bâtiments de mairie libérés . A la Mairie du 4ème par exemple, nous avons développé fortement 4 thématiques soit :

  • La Solidarité (avec des investissements importants dans notre capacité d’accueil des sans-abris)
  • L’engagement   citoyen, à travers le Pôle –citoyens ( accueil de service public proposé par des citoyens, à côté des activités plus classiques d’accueil logement et d’accueil des séniors)
  • L’innovation, à travers le laboratoire d’innovation de la ville, qui s’installe à mon initiative dans les murs de la Mairie du 4ème, pour développer le service public et innover en concertation avec les habitants.
  • La Culture ( avec la bibliothèque Arthur Rimbaud qui reste à la Mairie du 4ème au-delà de 2020, et pourrait même se déployer sur un plus grand espace).

Ce regroupement réunira 100 000 habitants comme le 10ème arrondissement, donc une seule mairie ce serait un niveau idéal pour faire coïncider les territoires politique et administratif. »

« Pour conclure, mon quartier change d’aspect, il y a de nouvelles enseignes qui arrivent, notamment autour de la rue des Rosiers, et ‘est une excellente nouvelle mais il faut garder une grande vigilance pour continuer d’accueillir toutes les générations en dépit du succès touristique et des locations touristiques qui entendent les chasser. »

Mon image

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.