Actualités
|
Publié le 30 Septembre 2020

Crif - "La haine d’Israël", dans la Revue des Deux Mondes

Dans son numéro d’octobre 2020, la Revue des Deux Mondes consacre un important dossier à "la haine d’Israël". Présentation.

Par Marc Knobel

 

Il est rarissime qu’une revue littéraire et intellectuelle consacre sa Une sur… « la haine d’Israël ». Pourtant, voilà un sujet qui mériterait de grands développements, tant il y aurait à dire sur cette haine farouche, permanente, tenace, perverse, dévastatrice. Sa singularité et sa férocité peuvent nous étonner, nous déstabiliser et nous effrayer. A cet égard, il faut remercier Valérie Toranian, la directrice de rédaction de la prestigieuse Revue des Deux Mondes, de porter ce dossier.

Le numéro d’octobre 2020 s’ouvre également sur « penser la crise, les leçons d’Hannah Arendt. » Le dossier comprend 13 articles. Des spécialistes ont été conviés à traiter du sujet (1). Un dossier d’une grande richesse avec des voix multiples qui assurent une diversité d’opinions.

Sans être exhaustif, car nous renvoyons au numéro, nous voulons rapporter quelques extraits et citations (2). Après Auschwitz, l’antisémitisme était devenu tabou. Le nazisme l’avait « disqualifié » à jamais.  Mais la création de l’État hébreu en 1948 a changé la donne. « À l’image du bon juif, humble et persécuté, s’est substituée celle du colon arrogant et agressif, écrit Pascal Bruckner. Alors qu’Israël normalise ses relations avec les États arabes sunnites voisins, jamais sa détestation n’a été aussi vive. L’historien Ran Halévi revient sur l’évolution de cette haine qui mêle antisionisme et antisémitisme. Pour l’écrivain algérien Boualem Sansal, « l’antisémitisme, qui métastase à chaque nouvelle pleine lune, a engendré chez nos islamistes et leurs amis d’horribles maladies : l’arriération mentale, la victimisation infantile, le passéisme frénétique, la logorrhée hurlante, la pulsion exterminatrice aiguë. Tout cela empoisonne nos vies et menace spécialement nos enfants, l’antisémitisme nouveau allant de pair avec la salafisation accélérée de la société sur fond de pauvreté galopante et d’incurie gouvernementale crasse » constate-t-il, gravement et de s’interroger « Où, dans quel pays arabe, le ciel est-il dégagé ? » Pour répondre à cette question, le journaliste et correspondant de guerre Renaud Girard remarque de nouveaux développements dans la région : « la première reconnaissance d’Israël par un État arabe du Golfe [les Émirats arabes unis] demeure une nouvelle stratégique importante.  Elle signale qu’au Moyen-Orient la thématique du conflit israélo-palestinien a été éclipsée par celle de la rivalité sunnites-chiites. » La rhétorique anti-Israël est désormais soutenue par l’axe chiite, formé de l’Iran, de l’Irak, de la Syrie et du Liban.

Le sionisme, écrit Élie Barnavi, ancien ambassadeur d’Israël en France, est perçu « comme la manifestation contemporaine ultime de l’aspiration occidentale à dominer le cœur du monde islamique et arabe. »  Israël, incarnation ultime du mâle blanc dominant ? « Rien ne justifie que l’on confonde la politique des gouvernements d’Israël avec son idéologie fondatrice.  Après tout, les méfaits du colonialisme français n’ont pas frappé d’illégitimité la France. » Quant au journaliste Franz-Olivier Giesbert, il relève « la détresse que l’on ressent chez beaucoup de Français d’origine juive, notamment quand ils vivent dans les quartiers populaires. La haine frénétique d’Israël qui transpire dans une  ultragauche furieusement islamophile ou les reportages de la presse bien-pensante du soir ou du matin qui tordent et falsifient les faits à volonté, avec bonne conscience. »

A lire absolument.

 

Notes :

1)      Les 13 articles sont les suivants :

  • La nouvelle élection d’Israël - Ran Halévi
  • « Sionisme, ADN criminel de l’humanité » - Pascal Bruckner
  • La déraison antisioniste, une idéologie meurtrière - Irène Saya
  • La détestation d’Israël sur le net - Marc Knobel (à télécharger en PDF ci-dessous)
  • De l’antisionisme - Élie Barnavi
  • Face à l’« antisémitosionisme » - Franz-Olivier Giesbert
  • L’antisémitisme arabo-musulman et la faillite du monde - Boualem Sansal
  • Au Moyen-Orient, la rivalité entre sunnites et chiites a éclipsé le conflit israélo-palestinien - Renaud Girard
  • Charles Enderlin : « Il est du droit de tout juif de se déclarer non-sioniste » - Valérie Toranian
  • Les racines oubliées d’une « passion progressiste » - George Bensoussan
  • Le boycott, voie sans issue - Annick Steta
  • De fiel et de miel : le Quai d’Orsay et Israël - Jacques Tarnero
  • Psychopathologie de la détestation d’Israël - Michel Gad Wolkowicz.

2)      https://www.revuedesdeuxmondes.fr/boutique/

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.