Actualités
|
Publié le 20 Juin 2017

#Crif – Le Crif reçoit Arte

Francis Kalifat, Président du Crif, a reçu les responsables de la programmation d'Arte.
Francis Kalifat avait souhaité rencontrer les responsables d'Arte depuis le début de la crise concernant l'émission déprogrammée sur l'antisémitisme des banlieues. Mme Anne Durupty, Vice-présidente du Comité de gérance et M. Alain Le Diberder, Gérant et directeur des programmes sont venus au Crif lundi 20 juin.
 
Arte avait annoncé sa décision de déprogrammer un documentaire sur l'antisémitisme en Europe. Le Crif avait été saisi de nombreuses réactions de responsables communautaires et de Français juifs qui s'étonnaient, voire s'indignaient de cette déprogrammation, considérant qu'il s'agissait pour Arte d'un refus d'aborder le sujet de l'antisémitisme d'origine islamiste.  De plus le débat faisait rage en Allemagne – comme nous l'avions révélé dans la Newsletter du Crif – où le magazine Bild avait décidé de mettre le film sur le Net.
 
Dès le début de l'entretien, Francis Kalifat a exprimé son indignation  concernant cette déprogrammation, interpelant les responsables d'ARTE sur la difficulté de la chaîne de traiter de l'antisémitisme d'origine arabo-musulmane, directement lié à la situation au Proche-Orient. Dans le contexte actuel de violences et de recrudescence de l'antisémitisme, cette position paraissant irresponsable. Il a notamment fait valoir le récent vote au Parlement européen d'une définition de l'antisémitisme incluant l'antisionisme.
 
Les responsables d'Arte ont voulu assurer Francis Kalifat de la bonne foi de la chaîne. La déprogrammation n'avait rien à voir avec le sujet de l'antisémitisme, mais avec le respect des procédures internes dans la programmation des émissions au sein de la structure de la Chaîne.
 
Francis Kalifat a insisté sur la nécessité de diffuser ce documentaire qu'il avait pu visionner l'après-midi et qui décrit une situation alarmante qu'il faut présenter et dont il faut pouvoir débattre. 
 
ARTE a annoncé aujourd'hui par communiqué son intention de reprogrammer le documentaire mercredi 21 juin, suivi d'un débat.
Le Crif en prend acte et salue cette décision.
 
Gérard Unger, Vice-président du Crif et Robert Ejnès, Directeur exécutif assistaient également à la rencontre.
 
  •  

 

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.