Actualités
|
Publié le 18 Mai 2018

#Crif - Le Crif vous souhaite une bonne fête de Chavouot

Très bonne fête de Chavouot à tous !

"Je suis l’Éternel ton D.ieu qui t’ai sorti de la terre d’Égypte"

Première Table de la Loi, 1er Commandement

Image : Moïse recevant les tables de la loi, de Marc Chagall

En France, et partout en Diaspora, la fête de Chavouot dure deux jours, commençant au coucher du soleil le 5 Sivan et dure jusqu’à la tombée de la nuit le 7 Sivan (du 19 au 21 mai 2018). En Israël, elle ne dure qu’un jour et s’achève à la tombée de la nuit le 6 Sivan.

Chavouot commémore le don des Tables de la Loi, reçues par Moïse de D.ieu au pied du mont Sinaï, après la libération des israélites de l’esclavage en Égypte. Avec Chavouot, la marche vers la liberté s’achève et culmine avec le don de la Loi. Chavouot est la célébration du don incessant et renouvelé de la Torah au peuple juif.

Chavouot est aussi une fête agricole, Hag ha-Qatsir, qui célèbre le début de la saison de la moisson du blé.

Les célébrations de Chavouot :

  • Les femmes et les jeunes filles allument les bougies de la fête pour accueillir celle-ci, le premier et aussi le second soir.
  • C’est une tradition de demeurer éveillé toute la nuit en étudiant la Torah le premier soir de Chavouot.
  • Tous les hommes, femmes et enfants se rendent traditionnellement à la synagogue le premier jour de Chavouot pour écouter la lecture des Dix Commandements.
  • Comme lors des autres fêtes, des repas festifs sont consommés et aucun "travail" ne peut être accompli.
  • Il est de coutume de consommer des aliments lactés à Chavouot. Une des différentes raisons à cela est de commémorer le fait que lorsqu’ils reçurent la Torah – ce qui incluait les lois de l’alimentation cachère –, les Juifs ne purent pas cuisiner ce jour-là des plats de viande dans leurs marmites qui devaient au préalable être rendues cachères.
  • Le second jour de Chavouot, la prière de Yizkor, à la mémoire des disparus, est récitée.

Une liturgie particulière est prescrite pour cette fête. Tout d’abord la lecture des Dix Commandements et, ensuite, la lecture du livre de Ruth dans son intégralité. Celui-ci raconte l’histoire de Ruth la Moabite – ancêtre du roi David – de sa conversion au judaïsme et de l’époque de la moisson en terre d’Israël.

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.