Actualités
|
Publié le 20 Mars 2020

Crif - Les trois infos de la semaine sur le Coronavirus (dont au moins une bonne nouvelle)

Difficile de parler d’autre chose en ce moment au regard de la gravité de la situation. La population étant confinée, nombreux sont ceux qui passent beaucoup (trop) de temps à chercher à s’informer. Toutes les semaines, retrouvez les informations à retenir sur la semaine écoulée. A l’approche d’un weekend où l’on attend une "vague" dans les hôpitaux parisiens, on vous promet aussi au moins une bonne nouvelle.

« Jusqu’à combien de temps est-ce que cela va durer ? », « vais-je garder mon emploi ? », « à supposer que 60 à 70% de la population va l’attraper, qui dans mon entourage finira par l’avoir ? » … Voici les trois informations de la semaine à retenir, dont au moins une bonne nouvelle ! 

1. Rapatriement des touristes, le casse-tête des pays et des compagnies.

La semaine dernière, beaucoup de frontières ont fermé. L’espace Schengen s’est refermé, les USA et le Canada ont fermé leur frontière, les USA ne laissent plus entrer de touristes, des pays d’Amérique du Sud ont aussi fermé leurs frontières, ainsi que l’Inde etc…

On a donc assisté à des scènes lunaires dans les aéroports, où à quelques heures du confinement total, les guichets de vente de tickets d’avions étaient pris d’assaut.

Roissy, 17 mars au matin, à deux heures du confinement total

On s’est ainsi retrouvé dans des situations inédites, avec des touristes français bloqués un peu partout, des Philippines au Maroc, un millier de touristes israéliens bloqués au Pérou qui a fermé ses frontières… et ces touristes, pour la plupart, sans moyen de rentrer.

Depuis, Air France a écrit aux touristes ayant des billets retour, leur demandant d’organiser leur retour au plus vite, avant que les frontières ne ferment.

Communication Air France envoyée aux français en séjour à l’étranger le 19 mars 2020

Ainsi, Israël s’est organisé pour rapatrier ses ressortissants coincés au Pérou, en envoyant 4 avions à vide. Problème, dans certains pays, dont l’Equateur, des citoyens bloquent les pistes d’atterrissage afin de limiter la circulation d’individus, comme ici en Equateur :

Espérons que d’ici la semaine prochaine, tous ceux qui ont eu besoin de rentrer chez eux y soient parvenus. L’ensemble des gouvernements faisant son maximum pour que cela arrive, le résultat devrait être rapide et positif.

 

2. Intensification des vols et pillages, attention vigilance.

Cette semaine malheureusement, de nouveaux cas de pillages ont été signalés, notamment dans des entrepôts de Restos du Cœur.

Certains individus n’ayant aucun scrupule, nous ne saurions que vous rappeler les règles élémentaires de sécurité : méfiez-vous de toute personne qui sonne à votre porte, si vous êtes isolé et que vous recevez une visite d’un inconnu (livreur, technicien etc), restez en ligne avec un interlocuteur toute la durée de la visite, vérifiez bien qui s’introduit chez vous, conservez les distances de sécurité quoi qu’il arrive. Quand vous sortez, évitez de retirer de grosses sommes, soyez vigilants à votre entourage dans la rue, et ne vous déplacez que pour le strict nécessaire. 

 

3. Une bonne nouvelle : arrêt des nouveaux cas à Wuhan

C’était LA bonne nouvelle de la semaine, celle que l’on attendait pour respirer un peu, et elle est tombée : pour la première fois, le 19 mars, a été annoncée la fin des nouveaux cas signalés à Wuhan. Il y a certes toujours une situation difficile, mais plus de nouveaux cas.

Il serait prématuré de faire des projections des chiffres chinois sur la situation en Europe, celle-ci était bien différente. En effet, l’Italie a dépassé le nombre de morts de la Chine, laissant les pronostiqueurs en tous genres dans l’embarras. Cela reste néanmoins LA bonne nouvelle de la semaine : cette épidémie commence à prendre fin en Chine, espérons que cette fin, elle, soit bien contagieuse.

 

Sophie Taïeb

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.