Actualités
|
Publié le 5 Avril 2017

#Crif - L’IFRI reçu à la Commission Relations Internationales du Crif

Le 29 avril 2017, la Commission Relations Internationales du CRIF présidée par Yonathan Arfi, Vice-President du CRIF, a reçu Thomas Gomart, directeur de l’Institut Français des Relations Internationales (IFRI).

Dans une période d’incertitude liée au déroulement particulier de la campagne électorale française mais aussi aux bouleversements internationaux (Brexit, élection de Trump, retour de la Russie, évolution de la Turquie, …),  
T. Gomart a présenté une réflexion sur les équilibres à trouver entre intérêts, valeurs et alliances pour l’élaboration et la conduite de la politique étrangère française.

« Les intérêts, à la différence des valeurs, permettent une approche graduelle », a rappelé T. Gomart. « Ils ne sont ni blanc et noir, ou systématique. Chez Machiavel, l’Intérêt est un outil pour contrôler ses passions et ses émotions », et en matière de politique étrangère, « il peut être dangereux de céder à ses émotions ».

T. Gomart a rappelé que l’intérêt national ne se limite pas à la protection de la population contre le terrorisme ou à telle ou telle position sur le dossier syrien, mais implique une vision d’ensemble.  De nombreuses questions attendent la prochaine Présidence. 

« Intérêt, valeurs, alliances : où situer le barycentre ? »

Parce que la politique étrangère doit s’appuyer, non seulement sur un outil militaire puissant, mais aussi sur une économie solide, le directeur de l’IFRI a explique qu’il ne pouvait y avoir de politique étrangère stable sans assainissement des dépenses publiques, en parallèle à la mise en œuvre d’un écosystème visant à favoriser l’avènement d’une économie numérique et la rénovation de la filière énergétique.

A signaler : Th. de Montbrial & Th. Gomart (dir.), Notre Intérêt national, Odile Jacob.

 

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.