Actualités
|
Publié le 3 Avril 2019

Crif - Rencontre de Francis Kalifat avec le Président-Directeur général de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF)

Le 14 mars dernier, le Président du Crif Francis Kalifat a rencontré Guillaume Pepy, le Président-Directeur général de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF).

L'objectif de la rencontre était de faire un tour d'horizon des sujets de préoccupation du Crif et des Français juifs.

La SNCF présente une activité soutenue dans les domaines liés à la Mémoire de la Shoah. En effet, elle a réalisé plusieurs investissements pour la mémoire, notamment récemment pour le projet de construction d’un lieu de mémoire à la gare de Bobigny, qui a servi de lieu de départ de nombreux déportés du camp de Drancy vers Auschwitz.

La SNCF contribue également aux activités du mémorial de la Shoah.

Francis Kalifat a rappelé que la mémoire de la Shoah était une mission statutaire du Crif. Il a présenté le travail réalisé par la Commission du Souvenir du Crif, notamment la réflexion menée actuellement sur la transmission sans témoins.

Le Président du Crif a précisé que l’institution organisait les cérémonies de mémoire du Vel d'Hiv, du Ghetto de Varsovie à Paris, et d'autres cérémonies en province. Le Crif organise également des voyages de mémoire à Auschwitz-Birkenau. Enfin, le Crif produit dans le cadre des Etudes du Crif des textes de référence sur la Shoah et la période de l’Occupation.

La discussion a également porté sur l'antisémitisme et l'antisionisme. Francis Kalifat est revenu sur la définition de l'antisémitisme de l'IHRA, et sur l'antisémitisme dans la société française. Il a notamment interrogé Guillaume Pepy sur le fait religieux dans l'entreprise et le sentiment des chefs d'entreprises et DRH, rappelant le colloque organisé par le Crif l’an dernier.

Le Président de la SNCF a expliqué que l'entreprise avait une culture de la laïcité ancrée et importante qui assurait des bonnes pratiques au sein de l'entreprise.

Francis Kalifat a insisté sur l'importance de l'antisionisme dans son acception antisémite, et sur le rôle des campagnes BDS. Reprenant le document publié par BDS sur le Tramway de Jérusalem, Francis Kalifat a montré que le BDS s'en prenait aux entreprises françaises, et dans ce cas précis, à la filiale de la SNCF Systra.

Guillaume Pepy a remercié le Crif pour son action et ses témoignages auprès de la Justice américaine alors que la SNCF était attaquée pour avoir transporté des Juifs dans ses wagons. Le Crif avait à l’époque témoigné des rôles respectifs de la SNCF et des autorités de l'Etat français, ainsi que des moyens d'indemnisation mis en œuvre depuis la fin de la Shoah.

Alain Leray, Conseiller du Président de la SNCF, et Robert Ejnes, Directeur exécutif du Crif participaient également à la discussion.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.