Actualités
|
Publié le 14 Mai 2019

Crif/Actu - Rencontre avec le Président directeur général de l'AFP

La semaine dernière, Francis Kalifat, président du Crif, a rencontré Fabrice Fries, P-DG de l'Agence France Presse.

Au cours de l'entretien, le Président du Crif a exprimé son inquiétude d'une lecture parfois tendancieuse du conflit israélo-palestinien par l'AFP, ayant notamment des conséquences directes sur l'antisémitisme en France.

Le Président de l'AFP a expliqué les modes de fonctionnement de l'Agence, le Président n'étant pas en charge de la rédaction.

Francis Kalifat a néanmoins présenté et remis au président de l'AFP plusieurs cas d'analyse de dépêches AFP* qui pourraient entraîner des répercutions violentes voire des agressions antisémites.  Il a cependant tenu à souligner la différence entre l'analyse politique du conflit et des reportages à caractère tendancieux et parfois fallacieux d'évènements liés au conflit.

Fabrice Fries a montré une attention pour les analyses présentées, et propose d'organiser un entretien avec les responsables de rédaction de l'Agence.

Robert Ejnes, Directeur exécutif du Crif participait à l'entretien.

*Certaines analyses présentées étaient issues des travaux de InfoEquitable.

***

Le Fact-Checking de l'AFP

A l'occasion de cette rencontre, le Crif en a également appris davantage sur la plateforme "Factuel", le Fact-Checking (verification de l'information) de l'AFP. Cette plateforme est un site consacré à la vérification des informations reçues par l'AFP. Dans son engagement contre la désinformation, le Crif salue l'existence d'un tel site.

Chaque jour, l'équipe éditorial du Crif vérifie minutieusement les informations qu'elle reçoit avant de les traiter. Il arrive que des internautes impatients s'etonnent de l'absence de réaction du Crif à propos d'un événement d'actualité. ll est important pour le Crif de vérifier ses sources et de s'assurer de ne pas relayer de fausses informations auprès des lecteurs et des internautes. C'est pourquoi certaines réactions ne sont pas immédiates. 

En règle générale, et davantage encore à l'approche des éléctions européennes, nous nous devons, chacun, d'être vigilants face à la masse d'informations que nous recevons chaque jour. 

Le mot de l'AFP

La vérification de l’information est au cœur de la mission et des pratiques de l’AFP, pionnière des agences mondiales d’information, depuis ses débuts il y a plus de 180 ans. En établissant aujourd’hui un site consacré au fact-checking, l’Agence répond à la multiplication des fausses informations sur tous les supports. 

Sur ce site, les journalistes de l’AFP démontent factuellement des mensonges et des demi-vérités. Ils fournissent aussi le contexte sans lequel une information manque de sens, voire conduit au contresens. Leur travail, qui vise la neutralité et l’absence de préjugés, peut également aboutir à confirmer la véracité d’informations jugées douteuses par une partie du public.

Tout au long du processus, les journalistes s’efforcent enfin de partager les conseils et les outils permettant à d’autres d’effectuer les vérifications et sur lesquels ils s'appuient.

Depuis le 9 janvier 2018, Factuel de l'AFP est signataire de la charte des principes de l'International Fact-Checking Network, institution indépendante rattachée à l’école de journalisme Poynter en Floride.

Pour tout savoir sur le Fact-Checkig de l'AFP, rendez-vous ICI.

Le Crif vous propose :

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.