Actualités
|
Publié le 12 Novembre 2018

Crif/Tunisie - Des scouts israélites de France exclus d'une conférence internationale : Francis Kalifat écrit à l'Ambassadeur de Tunisie en France

La Conférence mondiale des ambassadeurs pour le dialogue interreligieux se tenait la semaine dernière en Tunisie et était organisée conjointement par les Scouts Tunisiens et l’Union internationale des scouts musulmans.
La semaine dernière, le Président du Crif Francis Kalifat a adressé un courrier à Son Excellence Abdelaziz Rassaa, Ambassadeur de Tunisie en France, afin de lui faire part de son mécontentement suite à l'exclusion des Eclaireuses Eclaireurs Israélites de France d'une conférence mondiale pour le dialogue interreligieux.
 
La Conférence mondiale des ambassadeurs pour le dialogue interreligieux se tenait la semaine dernière en Tunisie et était organisée conjointement par les Scouts Tunisiens et l’Union internationale des scouts musulmans.
 
Une délégation du Forum International des Scouts Juifs (IFJS) devait se rendre à cette conférence. Il s’agissait de deux personnes de citoyenneté française, par ailleurs membres des Eclaireuses Eclaireurs Israélites de France, association par ailleurs membre fondateur du Crif.
 
A la suite d’une plainte déposée par des partis nationalistes et par des ONG antisionistes, une autorité judiciaire tunisienne a interdit à ces personnes de participer à cette conférence mondiale au motif que le siège de l’IFJS se trouve en Israël.
 
Francis Kalifat s'est indigné que l'on puisse interdire à des citoyens français de participer à une conférence dont le but est justement de rapprocher les cultures, les croyants et les peuples ?
 
La délégation de l’IFJS a du quitter la Tunisie et n’a pu participer à cette conférence, ce qui ternit largement l’image d’accueil et de tolérance que la Tunisie souhaite diffuser.
 
Francis Kalifat a ajouté qu'il esperait une réaction énergique du gouvernement tunisien afin de ne pas laisser penser que des citoyens français puissent être discriminés en raison de leur appartenance à telle ou telle association, qui plus est lorsque celles-ci prônent le dialogue confiant et le rapprochement entre les peuples et les religions.
 
***
 
Le mot de Jérémie Haddad, Président des Eclaireuses Eclaireurs Israélites de France
 
Il y a une quinzaine d'années, les EEIF (Eclaireuses Eclaireurs Israélites de France) ont été à l'origine de l'idée d'une association transnationale destinée à rassembler les Scouts juifs au sein de l'Organisation Mondial du Mouvement Scout.
Cette initiative était importante car elle permettait au judaïsme d'être représenté dans l'ensemble des rassemblements inter-religieux organisés par les mouvements scouts à travers le monde. Avec à l'époque les Tzofim (les scouts isréaliens), la branche juive des Boy Scouts of America ainsi que d'autres mouvements, cette idée vit le jour en 2006 avec la création de l'IFJS: International Forum of Jewish Scouts (https://www.jewishscoutsforum.org/)
 
L'IFJS depuis a pu émettre une parole spécifiquement juive au sein des différents forums scouts à travers le monde. C'était ce que ses représentants français avaient prévu de faire lors de la conférence des Ambassadeurs du dialogue religieux qui s'est tenu en Tunisie du 4 au 8 novembre, à l'instigation des Scouts tunisiens et de l'Union Internationale des Scouts Musulmans.
A la suite d'une démarche judiciaire menée par des partis nationalistes et des ONG luttant contre la normalisation des relations avec Israël,  les représentants de l'IFJS ont été interdits de participer à la conférence et ont dû rentrer en France.
 
Malgré le soutien réconfortant des autres associations de scoutisme française qui ont refuser de cautionner cette décision, cet événement reste très dommageable et devait faire l'objet d'une protestation officielle, d'où la demande des EEIF au Crif de faire partir un courrier auprès de l'ambassadeur de Tunisie.  
 

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.