Actualités
|
Publié le 12 Septembre 2017

#Culture - Exposition sur Gaston Monnerville ‘‘Combat pour les libertés’’ au Sénat

Le Crif soutient cette exposition présentée durant les Journées Européennes du Patrimoine.

Un événement au Palais du Luxembourg !

Sous le haut patronage du Président de la république, Emmanuel MACRON, dans les salons présidentiels « Boffrand » du Sénat, une exposition, conçue et réalisée par Michel Arab, commissaire d’exposition, sera exceptionnellement présentée à l’occasion du 120ème anniversaire de la Naissance du fils des Outre-mer, le Guyanais : Gaston Monnerville, 1er président noir, durant 22 ans de cette Haute Assemblée.

Figure emblématique de la Vème république, il marque l’exercice des hautes fonctions de l’Etat, par un esprit d’exemplarité à toute épreuve et une volonté déterminée de défense les institutions héritées des pères de la Nation, tels : l’Abbé Grégoire, Victor, Schoelcher, Jules Ferry…

Il est le lanceur d’alerte, avant l’heure, avec un discours d’un courage inouï, en 1933, qu’il prononça, sur le parvis du Trocadéro, pour défendre la communauté juive persécutée alors par l’Allemagne nazie !

Avocat et résistant durant l’occupation, après avoir été engagé volontaire, il est le défenseur des Tziganes, Noirs, Arabes, Juifs… face au régime ségrégationniste et raciste de Vichy. Plus tard, dans le même esprit, il sera le parrain de la LICA qui deviendra la LICRA dont il sera l’un des fondateurs.

Construisant en parallèle des mentors de la Négritude son engagement politique et publique, il réussit à être élu (1964 – 1971) maire à Saint-Céré, petit bourg dans le lot, en France Profonde, après l’avoir été à Cayenne en Guyane (1935 – 1940). Devenant ainsi l’un des premiers noirs à être à la tête d’une commune en Métropole !

Eminant constitutionnaliste, défenseur acharné du droit, il s’opposa à deux reprises au Général De Gaulle, notamment en 1969, lorsque celui-ci, voulu supprimer le Sénat. Il finit sa carrière politique au sein du Conseil constitutionnel à qui il donne une crédibilité et une audience reconnues qui encore aujourd’hui, se fait ressentir.

Cette exposition, visible à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine des 16 et 17 septembre prochain, sera visité par près de 25 000 personnes. Elle a le mérite de nous éclairer sur la contribution des Outre-mer à la grandeur de la France, en signalant tous les apports que nous devons à ces territoires, peut-être parfois oubliés de nos préoccupations politiques alors qu’ils nous font placer à la deuxième place, après les U.S.A pour notre Zone d’Exclusion Economique maritime.

A voir absolument, pour rendre justice à ces terres et notamment à l’un de ces grands hommes.

 

Téléphone : 06 58 58 88 76

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.