Actualités
|
Publié le 27 Mai 2020

Culture - Gaon de Vilna : la Lituanie commémore l'histoire juive de son pays

La Lituanie commémore cette année le 300ème anniversaire de la naissance du Gaon de Vilna, l'opportunité de découvrir et promouvoir la longue et vibrante histoire des Juifs lituaniens. Cette commémoration fournit également un nouvel élan pour réfléchir à l'importance et à la complexité de l'héritage juif dans l'histoire, la culture et l'identité lituaniennes. Cela vous intéresse ? Cette semaine, plusieurs événements virtuels sont proposés.

Cette année marque le 300ème anniversaire de la naissance du Gaon de Vilna, de son vrai nom Elijah ben Solomon Zalman, né le 23 avril 1720 à Vilnius. Ce sage du 18ème siècle a énormément contribué à la formation du judaïsme litvakien et a fait la renommée de la ville de Vilnius, aussi appelée "Jérusalem du Nord".

Au cours des dernières années, un intérêt croissant pour le monde perdu de la Lituanie juive et une détermination à saisir l'importance de cette perte s'est ressentie à travers tout le pays. Aujourd'hui, la culture juive existe dans des fragments du patrimoine spirituel et matériel, comme on le voit dans la littérature, l'architecture, la musique et les sciences. Malgré la destruction effroyable de la vie et du patrimoine juifs, ce qui reste fournit un fondement au processus de redécouverte en cours.

L’Année du Gaon de Vilna et de l’histoire des Juifs de Lituanie est l’occasion d’impulser une nouvelle dynamique et de concrétiser ces objectifs. A travers cette initiative, la Lituanie entend faire connaître l’héritage litvak et le réintégrer dans son histoire mémorielle. L’objectif est également d’encourager un dialogue fructueux entre les descendants de Litvaks du monde entier en les invitant à découvrir l’histoire de leurs ancêtres dans la Lituanie d’aujourd'hui.

Plusieurs événements virtuels consacrés à l’occasion de l’Année du Gaon de Vilnius et de l’histoire des Juifs de Lituanie seront diffusés en ligne aujourd'hui, demain et vendredi depuis Vilnius et Londres. (Nous précisons que ces événements seront en anglais.)

 

1. Un Concert à la mémoire d’Anatolijus Senderovas et de tous les luminaires de la Lituanie Juive    

Le 27 mai à 18 h, nous écouterons un concert diffusé en direct du Ministère lituanien de la Culture. Le ténor Rafailas Karpis et d’autres musiciens lituaniens joueront les œuvres du compositeur juif lituanien Anatolijus Šenderovas. Le concert sera ouvert par les ministres de la Culture et des Affaires étrangères de Lituanie.

L’événement sera diffusé en direct depuis la page Facebook de l’Ambassade de Lituanie à Londres : https://www.facebook.com/ambasadaJK/

Pour plus d’informations sur l’événement : https://www.docdroid.net/JJAFyAT/9th-litvak-days-2020-opening-concert-pdf  

 

2. Embrasser son héritage juif : la Lituanie a-t-elle atteint un jalon ?

Le 28 mai à 15h00 se tiendra un webinaire Zoom sur les efforts  de la Lituanie pour comprendre et valoriser le patrimoine culturel juif en Lituanie au cours des 30 dernières années.

Le discours d’introduction sera prononcé par le Ministre de la Culture de Lituanie Mindaugas Kvietkauskas, qui est également chercheur en littérature et traducteur de la langue yiddish.

Cet événement fait partie des 9èmes Journées Litvak à Londres, organisé par l'Ambassade de Lituanie au Royaume-Uni.

Pour plus d’informations sur ce webinaire : https://www.docdroid.net/GKKqQFk/embracing-its-jewish-legacy-has-lithuan-reached-a-milestone-pdf

Inscription obligatoire : http://tiny.cc/be32oz

 

3. Mémoire et Histoire des Litvaks dans l'art lituanien

Le 29 mai à 15h00 aura lieu un webinaire Zoom « Parcs de mémoire. L’Art contemporain et l’histoire des Litvaks ». L’événement accueillera notamment l’artiste contemporaine native de Vilnius Esther Shalev-Gerz, désormais installée à Paris.

Dans ce webinaire, nous discuterons de la façon dont les artistes contemporains évoquent et actualisent les souvenirs privés et publics. Quels chemins créatifs les artistes contemporains empruntent-ils lorsqu'ils explorent des sujets sensibles? Ces éléments sont-ils nécessairement mieux explorés à travers l'art public, où les expériences collectives et individuelles se croisent? Et si oui, pourquoi?

Pour en savoir plus : https://www.docdroid.net/yWw0Mha/memory-parks-contemporary-art-and-the-litvak-story-pdf

Inscription obligatoire : http://tiny.cc/4922oz

 

Le Crif vous propose aussi : 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.