Actualités
|
Publié le 23 Janvier 2013

Déportation des Juifs de Belgique et collaboration: le CCOJB lance un appel au Sénat

 

Le Comité de Coordination des Organisations juives de Belgique (CCOJB) a demandé au Sénat belge de revenir à la formulation initiale d'une proposition de résolution reconnaissant la collaboration des autorités belges avec l'occupant allemand dans la déportation des Juifs durant la Seconde Guerre mondiale.

Certaines "autorités belges" auraient mené avec l'occupant allemand dans des domaines cruciaux une "collaboration indigne

 

À la fin de l'année dernière, la commission des affaires institutionnelles du Sénat avait achevé la discussion du texte qui reconnaît que "des autorités belges" ont mené avec l'occupant allemand dans des domaines cruciaux une "collaboration indigne" d'une démocratie avec des "conséquences dramatiques pour la population juive".

 

Déposée en 2011, la résolution vise dans son titre la responsabilité des autorités belges. Le 10 janvier 2013, la  commission du Sénat a amendé le texte à l'unanimité. L'objectif est d'uniformiser la formulation de la résolution en parlant "d'"autorités", donc de certaines autorités.

 

Dans un communiqué, le CCOJB dit "regretter et ne pas comprendre que certains veuillent, à l'inverse, entraîner dans leur manque de courage et de clairvoyance, les Sénateurs vers une inacceptable et coupable atténuation des responsabilités belges dans la déportation des Juifs pendant la Shoah".

 

"Des mots pourtant clairs et forts ont été employés dans ce contexte par Sa Majesté le Roi, le Premier ministre et les Bourgmestres des trois plus grandes villes de notre pays", ajoute le CCOJB qui regroupe environ 40 organisations juives, dont celles qui ont plus particulièrement en charge le devoir de mémoire.

 

Source : http://fr.ejpress.org/article/46950

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.